Numerama organise une toute première rencontre autour de l’impact des filtres à selfie sur nos vies. Un débat entre deux invitées, animé par notre journaliste, en partenariat avec la librairie Un Livre et Une Tasse de Thé à Paris, jeudi 27 avril à 19 heures.

En mars dernier, le filtre « bold glamour » a bouleversé une partie des utilisateurs et utilisatrices de TikTok, tant il semblait réaliste. C’est en utilisant une dose d’intelligence artificielle (sans oser le confirmer officiellement, d’ailleurs) que l’application chinoise a encore repoussé le degré de fascination des internautes pour les filtres à selfie.

En quelques années, les modifications numériques du corps se sont généralisées en ligne, nous fascinent et nous inquiètent. Mais doit-on forcément craindre les filtres à selfie ?

Est-il plus dangereux d’être filtré ou filtrée que de se maquiller ?

Sommes-nous en train d’automatiser les normes de beauté sexistes, racistes, grossophobes de notre société ?

À qui bénéficie cette tentation de nous transformer ?

Les filtres peuvent-ils aussi être éthiques ?

Ce sont toutes ces questions, et bien plus encore, qui seront abordées au cours du premier débat organisé par Numerama en partenariat avec la librairie Un Livre et une Tasse de Thé (36 Rue René Boulanger, 75010 Paris).

Toutes les informations sur le débat

Quand ? Jeudi 27 avril 2023 de 19h à 21h

Où ? À la librairie Un Livre et une tasse de thé, au 36 Rue René Boulanger, 75010 Paris. Métro : République.

Combien ? L’entrée est à 5 euros (prix minimum sociaux) ou 8 euros (prix solidaire), en fonction de vos possibilités. La billetterie est ici.

Qui ? Le débat sera animé par Lucie Ronfaut, journaliste indépendante et autrice de la newsletter Règle 30 de Numerama, qui parait de manière hebdomadaire depuis trois ans, et s’attaque aux sujets de l’inclusivité dans la tech. Elle donnera la parole à deux invitées talentueuses :

  • Jennifer Padjemi est journaliste et autrice de plusieurs livres, dont Selfie – Comment le capitalisme contrôle nos corps (Stock, 2023) et Féminismes & Pop culture (Stock, 2021).
  • Nadia Guerouaou est doctorante, chercheuse en neurosciences affectives au CNRS et à l’Ircam Paris. Elle travaille notamment sur les filtres vocaux émotionnels.

Une rencontre Règle30
Une rencontre #Règle30

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !