Avec la mise à jour iOS 17.4, Apple suit les recommandations du Consortium Unicode. Jugés trop peu représentatifs de l’immense pluralité des familles, les émojis actuels sont remplacés par des pictogrammes neutres. Il s’agit d’un plan provisoire, en attendant de pouvoir les faire à nouveau évoluer.

Petite surprise dans iOS 17.4, la mise à jour de l’iPhone qui introduira de nouveaux émojis et plusieurs changements liés au Digital Markets Act européen début mars : les émojis famille n’existent plus tels qu’on les connait aujourd’hui. Les 26 propositions actuelles, disponibles dans tous les écosystèmes (Windows, Android, Facebook, Twitter, etc.), sont remplacés par 4 pictogrammes plus neutres, qui ne sont plus considérés comme des personnages, mais comme des logos.

La décision peut surprendre, alors que les émojis ne cessent de mettre en avant l’inclusivité depuis plusieurs années. Mais elle a pourtant une justification claire et plus nuancée qu’on ne le pense.

Les anciens et les nouveaux émojis.
Les anciens et les nouveaux émojis. // Source : Numerama

En réalité, cette décision n’est pas celle d’Apple. En janvier 2023, le Consortium Unicode a recommandé aux marques d’abandonner les 26 émojis censés représenter des familles au profit de 4 pictogrammes, le temps de développer un système universel qui pourra mieux représenter les genres, les teintes de peau et les complexités familiales.

Qu’est-ce qu’une famille ?

Capture d’écran 2024-02-28 à 12.04.30

Contrairement à ce que certains ont pu penser au premier abord, le problème de l’émoji famille n’est pas son excès d’inclusivité, mais son manque de personnalisation.

Pour le Consortium Unicode, les couples (ou personne monoparentale) des précédentes versions ont un grand défaut : ils ne peuvent pas refléter la société dans son ensemble. Une famille peut-elle vraiment se résumer à un couple, peu importe son genre, et à un ou deux enfants ? Le Consortium rappelle que des grands-parents peuvent faire partir d’une famille, au même titre que des animaux, tandis que certaines familles ne s’arrêtent pas à deux enfants… Autre problème : si la plupart des émojis permettent de choisir une couleur de peau, les émojis famille sont tout le temps jaunes. Il faut dire qu’avec déjà 26 options aujourd’hui, la possibilité de mélanger beaucoup d’origines risquerait de porter le nombre de possibilités à plusieurs milliers.

Début 2023, Jennifer Daniel du Consortium Unicode écrivait : « Le sous-comité recommande une dépréciation visuelle de l’émoji famille. » Apple est le premier à suivre cette nouvelle règle, qui devrait prochainement s’étendre au reste de l’écosystème.

Dans le futur, les familles devraient revenir

Cet abandon est-il définitif ? Le Consortium Emoji ne le pense pas. « Lorsqu’il y a autant de familles que de personnes dans le monde, existe-t-il un moyen efficace de transmettre le concept de « famille » sans être trop normatif dans la définition de ce qui est ou n’est pas une famille ? » s’interroge-t-il.

Dans un document de recherche, le Consortium Unicode s'interroge sur les milliers de caractères qu'il faudrait ajouter aux claviers pour représenter tout le monde.
Dans un document de recherche, le Consortium Unicode s’interroge sur les milliers de caractères qu’il faudrait ajouter aux claviers pour représenter tout le monde. // Source : Unicode Consortium

À terme, les smartphones pourraient éventuellement accueillir un générateur de familles plus personnalisable, avec la possibilité de mélanger plusieurs icônes, pour créer sa famille idéale. Mais, en l’état, aucun clavier n’offre ce type de fonctionnalités. En attendant, « les icônes peuvent faire beaucoup de travail sans nécessiter beaucoup de détails », conclut le Consortium Unicode.

Source : Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !