Une vaste base de données de GTA 5 a été révélée par un hacker. Les fichiers contiennent de nombreux projets abandonnés par le studio Rockstar pour son titre phare.

Un hacker a divulgué, la veille Noël, le code source de GTA 5. Sur une chaine Telegram, des liens permettent de télécharger l’ensemble de la base de données du dernier Grand Theft Auto. Une partie des dossiers a été partagé depuis un canal déjà utilisé pour la fuite de Rockstar en septembre 2022, par le groupe Lapsus$. Le pirate a d’ailleurs rendu hommage à Arion Kurtaj, jeune cybercriminel reconnu coupable de cette cyberattaque contre le célèbre studio de jeu vidéo :

« #FreeArionKurtaj. Il a commencé tout cela et s’est assuré que la fuite deviendrait publique. J’ai un immense respect pour lui. Tu me manques, mon pote.

Si vous voulez faire un voyage dans le passé, consultez la liste des messages épinglés pour voir comment tout cela s’est déroulé en 2022. Arion a activement parlé ici ».

De nouvelles missions solo et extensions pour GTA V

Les fichiers dérobés par le hacker dévoilent de nombreuses informations. Huit mises à jour pour des aventures solo étaient prévues par Rockstar, probablement annulées au bénéfice de la version en ligne de GTA.

Le nom de ces packs solo est : Assassination Missions, Flight School Missions, Manhunt Pack, Norman Pack, Agent Trevor, Relationship Pack et Enterprise Pack.

La carte devait notamment s’étendre à une région froide déjà connue des joueurs de GTA, North Yankton. Cette nouvelle zone devait être disponible pour des missions solo ainsi que pour la version online.

La liste des projets de nouvelles missions // Source : Numerama
La liste des projets de missions et extensions de GTA 5 // Source : Numerama

Peut-être une des plus grandes déceptions est de ne pas avoir vu naître LibertyV, le projet d’extension de GTA 5 vers la ville de Liberty. Inspirée de la métropole de New York, elle était le théâtre d’action de GTA III et GTA IV. Le DLC est cité à de nombreuses reprises dans la fuite, confirmant les rumeurs d’un projet avorté. On ne verra jamais Trevor à l’Empire State Building.

En plus du code source de GTA 5, des références à d’autres jeux annulés tels Bully 2 et Midnight Club 5 peuvent être retrouvées dans le code source.

L’ampleur de ce piratage est inquiétante pour Rockstar. La révélation de cette vaste base de données un an après la cyberattaque, et quelques semaines après la fuite du trailer de GTA 6, place l’entreprise dans un environnement cyberanxiogène.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.