Oui, il y existe vraiment des produits dérivés en rapport avec le coronavirus.

Etsy a retiré des « milliers » de produits en rapport avec le coronavirus (Sars-Cov-2) de sa boutique en ligne, a confirmé un porte-parole au site américain Buzzfeed, qui a repéré l’information en premier le 4 mars 2020. Mais de nombreux vendeurs continuent de remettre de nouveaux objets en ligne, a pu constater Numerama dès le lendemain sur la plateforme.

Etsy.com est un site de vente en ligne où n’importe qui peut proposer des objets, le plus souvent vintage ou faits à la main. Depuis plusieurs semaines, à mesure que les craintes autour de la propagation de l’épidémie du coronavirus s’intensifient, les articles faisant mention de la maladie se sont multipliés sur la plateforme.

On trouvait surtout des t-shirts, mais aussi quelques tasses « personnalisées » avec des messages à visée humoristique comme « J’ai survécu au coronavirus » ou « Je n’ai pas le coronavirus, je suis juste bourré ».

« Pour que notre plateforme reste un endroit sécurisé, nos équipes ont pour priorité de retirer tous les objets qui prétendent protéger les utilisateurs contre le coronavirus », a précisé le porte-parole d’Etsy à Buzzfeed, faisant probablement référence à de masques pour le visage. «  Ces derniers jours, nous avons retiré des milliers d’articles qui le prétendaient. Nous avons aussi retiré des centaines d’objets qui semblaient profiter délibérément des les événements concernant le coronavirus  », comme ces fameux t-shirts.

Des t-shirts encore en vente

Ces suppressions sont à la fois «  automatiques et manuelles », et cela se voit : malgré les efforts d’Etsy, une simple recherche sur la plateforme suffit pour réaliser que des nouveaux objets sont constamment remis en vente. Sur le site français, nous avons repéré la présence d’un t-shirt (très laid au demeurant) vendu plus de 11 euros, le 5 mars à 14 heures.

Des articles sur le Coronavirus mis en vente // Source : Etsy.fr

Sur le site américain, on remarque à la même période que plusieurs articles de mauvais goût sont également disponibles à l’achat.

Des articles sur le Coronavirus mis en vente // Source : Etsy.com
Des articles sur le Coronavirus mis en vente // Source : Etsy.com

Etsy n’est pas la seule plateforme d’e-commerce à devoir gérer les conséquences de l’affolement autour de l’épidémie de coronavirus. Il y a quelques jours, Amazon a dû rappeler à l’ordre certains vendeurs qui mettaient en ligne des masques de protection de visage en gonflant les prix. Sur eBay, Numerama a aussi constaté la présence de t-shirts à visée « humoristique » mis en vente en ligne, en rapport avec le coronavirus.

Recherche « coronavirus » sur ebay le 5 mars 2020 // Source : Ebay

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo