En termes de couverture 4G, Free Mobile fait pratiquement jeu égal avec ses concurrents. Le quatrième opérateur assure atteindre 95 % de la population français vivant en métropole.

C’est au détour de la présentation de ses résultats pour le troisième trimestre 2019 que Free a donné des nouvelles de son réseau 4G. L’opérateur revendique désormais un taux de couverture de la population française de 95 %. C’est deux points de plus que ce que le groupe annonçait au mois de juin. Free est maintenant très proche de ses trois rivaux, qui déclarent chacun une couverture de 99 %.

L’annonce de ses performances trimestrielles est aussi l’occasion pour l’opérateur de fanfaronner, en déclarant que son réseau offre « un débit moyen descendant de 45 Mbit/s, bien au-delà de ceux offerts par les deux autres opérateurs alternatifs ». Free ne sort pas cette affirmation de son chapeau : il se base sur le baromètre nPerf réalisé dans l’Hexagone au cours du 1er semestre 2019.

antenne relais
Un support pour antennes relais. // Source : Leon Brooks

Performances plus nuancées chez l’ARCEP

Ce résultat doit toutefois être nuancé par une autre campagne d’évaluation, celle conduite en 2019 par l’ARCEP, le régulateur des télécoms. Cette vaste enquête sur le terrain montre des résultats un peu différents : Au niveau national, Free est dernier en ce qui concerne les débits descendants, avec 34 Mbit/s. Les deux opérateurs alternatifs, Bouygues Telecom et SFR, sont à 45 et 42 Mbit/s. Quant à Orange, il se situe à 57 Mbit/s.

Dans son bilan, l’ARCEP rappelle aussi que si Free Mobile « s’améliore fortement », il « reste sensiblement en retrait » de ses concurrents sur plusieurs critères-clés, notamment en zone rurale, où la qualité d’expérience « reste loin derrière les autres opérateurs » — celle-ci n’étant d’ailleurs déjà pas formidable. Parmi les points faibles qui demeurent, l’absence de fournir des appels haute définition en 4G.

Cela étant, dans son communiqué, Free souligne l’effort tout particulier consenti ce trimestre dans le déploiement. « Free Mobile est l’opérateur ayant équipé le plus grand nombre de sites en 700 MHz », avec 3 000 nouveaux sites qui ont été équipés, est-il annoncé. En tout, plus de deux tiers des sites 4G de l’opérateur sont équipés en 700 MHz, ce qui représente près de 9 300 sites.

Partager sur les réseaux sociaux