Le studio derrière Fortnite vient d'annoncer l'acquisition d'une application de visiophonie utilisée par les adolescents américains quand ils jouent... à Fortnite.

C’est un achat inattendu, mais habile de la part d’Epic Games. Le studio américain spécialisé dans les jeux vidéo (c’est à lui que l’on doit Fortnite) a annoncé mercredi 12 juin l’acquisition de Houseparty, une application extrêmement populaire chez les adolescents de l’autre côté de l’Atlantique. Elle permet de discuter en temps réel et de faire de la visiophonie jusqu’à huit personnes en même temps.

Houseparty app
Un exemple de visio à plusieurs. // Source : Houseparty

Le montant de la transaction entre Epic Games et Houseparty n’a pas été rendu public dans la publication Medium annonçant l’opération. Seule une foire aux questions donne quelques rassurantes indications pour les personnes utilisant l’application : celle-ci ne va ni fermer ni changer du jour au lendemain. Et surtout, assurent les deux nouveaux mariés, les données ne seront pas croisées.

Un outil de chat

Lorsque les adolescents jouent à Fortnite (qui est utilisée aussi bien par les jeunes comme une plateforme sociale pour se retrouver et discuter que comme un vrai jeu vidéo), il n’est pas rare qu’ils se servent de Houseparty pour discuter à voix haute. En ce sens, Houseparty ressemble à des logiciels comme Teamspeak ou Mumble, mais avec une interface plus conviviale, ou à Discord.

Mais l’horizon de Houseparty ne se limite pas au jeu vidéo. Comme le pointe The Verge, son usage est varié : l’application sert aussi à discuter en direct avec ses amis tout en regardant des contenus en SVOD ou pendant du shopping. En somme, l’application sert à effacer les distances séparant un groupe de camarades, pour donner l’impression que tout le monde est réuni au même endroit.

Mais c’est d’abord dans l’univers vidéoludique que Houseparty a connu le succès, note StayHipp : s’il est proche de Snapchat dans son look très flashy et pétillant, le service a d’abord servi à connecter les joueurs entre eux sur Fortnite et Minecraft. Aujourd’hui, le logiciel a été installé plus de 35 millions de fois sur les smartphones iOS et Android, selon une firme spécialisée dans l’analyse de données mobiles.

Capture d’écran du driftboard dans Fortnite // Source : YouTube/Fortnite

Quelle intégration attendre ?

D’aucuns pourraient trouver curieux un tel usage de Houseparty avec Fortnite, alors que le jeu dispose pourtant d’un outil de communication interne. Mais c’est oublier que celui est limité de facto au jeu : si vous n’êtes pas vous-même connecté à la partie, vous ne pouvez pas discuter avec celles et ceux qui sont en train de jouer. Houseparty, et toutes les applis équivalentes, n’ont pas cette restriction.

Il reste désormais à savoir comment les liens entre Houseparty et Fortnite seront resserrés au cours des mois à venir. On doute qu’Epic Games prenne le risque de dénaturer l’appli de chat, au risque de se tirer lui-même une balle dans le pied. Par contre, le studio pourrait inclure directement certaines spécificités de Houseparty dans Fortnite, en remplacement ou en complément de son outil de chat actuel.

Partager sur les réseaux sociaux