Les derniers résultats financiers de Snap Inc, la maison-mère de Snapchat, ont dépassé les attentes des analystes de Wall Street et lui permettent d'augmenter en bourse. Mais le nombre d'utilisateurs lui, stagne toujours.

L’année 2018 n’a pas été de tout repos pour Snap Inc, la maison-mère de Snapchat. Mais d’après les derniers résultats financiers rendus publics mardi 5 février par l’entreprise, il y aurait moins de raisons de s’inquiéter que prévu.

Le 4e trimestre fiscal de Snap Inc s’est ainsi soldé par 389,8 millions de dollars de chiffre d’affaires. C’est plus qu’au 4e trimestre fiscal 2017 (285 millions) et surtout, plus que ce que les analystes de Wall Street avaient prévu. Ces derniers visaient les 377,5 millions de dollars.

https://www.flickr.com/photos/jdlasica/9730643918/in/photolist-fPS6uJ-fPzy1Z-fPS6qJ-fPS6rW-TTRyLH-hutcSG-dCgJmq-fN8Jzr-fN8JVR-fNjwXq-fN2X8i-fN8JPn-fN8JGg-jYd7wX-jYckoT-jYfCpQ-fN8Kda-jYd4MR-S1W6Yf-S1W72m-Rj9iz7-S1W7eq-RmJypX-9bjNg5-JEqNYY-S1W73o-Sx58fU-Rj9iHJ-Rj9iTy-Sx58v3-Sx58q3-Sx58G5-Rj9iXm
Evan Spiegel lors d’une conférence. // Source : Flickr/CC/JD Lasica

Snap Inc a prévenu que le 1er trimestre de 2019 serait sûrement un peu en deçà des prévisions de Wall Street. Pour autant, l’entreprise a grimpé en bourse durant les heures suivant la publication des résultats. Ses actions ont pris 17,9 %, passant de 1,26 dollar à 8,30 dollars par part.

Une année 2018 compliquée pour Snapchat

Evan Spiegel, le CEO de Snap, s’est dit «  fier » des «  changements importants » faits en 2018. Cette année a été compliquée pour Snap. En janvier, un nouveau design de l’application a été lancé auprès de testeurs. L’objectif était de faciliter l’utilisation de Snapchat pour conquérir de nouveaux types d’utilisateurs.

Le design qui comprenait notamment une séparation entre les stories de ses amis et celles des personnalités publiques et médias a été très critiqué. Les utilisateurs l’ont trouvé brouillon et moins agréable à l’utilisation. Ils ont lancé une pétition, qui a obtenu plus d’un million de signatures.

Snapchat a finalement renoncé à la mise à jour controversée au mois de mai. Evan Spiegel a reconnu qu’elle avait été une erreur.

Le nombre d’utilisateurs actifs chaque jour en a pâti. Ils étaient 186 millions au premier trimestre de 2018, contre 187 millions au dernier trimestre de 2017. Ce chiffre a baissé au 2nd trimestre, avant d’être stabilisé. Aux 3e et 4e trimestre 2018, ils étaient toujours 186 millions. Cela signifie que depuis un an, Snap n’a pas augmenté sa base d’utilisateurs.

On remarque aussi que le nombre d’utilisateurs sur iPhone augmente sensiblement, alors qu’il diminue sur Android. Ceci est notamment lié à des bugs techniques survenus sur Android. Evan Spiegel a indiqué lors de l’annonce des résultats que l’entreprise testait actuellement une nouvelle version de l’application Snapchat pour Android. Elle est déjà en test auprès d’un «  petit pourcentage » d’utilisateurs, a-t-il indiqué.

Partager sur les réseaux sociaux