La fin de l'année 2018 n'a pas été tendre avec Samsung qui enregistre une chute de ses profits, mais espère une amélioration en 2019.

Avec son troisième trimestre 2018, Samsung pouvait se targuer d’avoir fait un bénéfice de 17,5 milliards de wons (13,7 milliards d’euros), son record sur un trimestre fiscal. Le suivant n’a pas suivi cette tendance puisque le Q4 de la société coréenne est synonyme de grosses pertes. La comparaison avec la même période au cours de l’exercice 2017 est en effet peu glorieuse.

Les gains de la compagnie atteignent les 59,27 milliards de wons (46,4 milliards d’euros), soit une baisse de 10 % par rapport à l’année précédente. Le contraste est encore moins bon pour les profits de l’entreprise : avec 10,8 milliards de wons (8,4 milliards d’euros) obtenus, c’est une différence de 29 % que l’on obtient avec le quatrième trimestre 2017.

Revenus et bénéfices de Samsung (en milliards de wons sud-coréens) // Source : Samsung

Samsung explique que « les pertes du quatrième trimestre ont été affectées par une chute de la demande des cartes mémoires utilisées dans les data centers et les smartphones  ». Il s’agit là d’un des marchés les plus importants pour le groupe, qui prévoit cependant que « la demande dans ce domaine continuera à baisser en 2019  ».

Une fin d’année difficile, mais pas dramatique

Le dernier trimestre 2018 n’a pas été de tout repos, mais il n’a pas suffit à gâcher une année très positive pour Samsung. La société dépasse ses profits de 2017 avec 58,89 milliards de wons (46,1 milliards d’euros). Elle entre également en 2019 avec confiance et déclare que «  les gains de la division IT & Mobile Communications ont de bonne chance de s’améliorer au cours du premier trimestre 2019 ».

Samsung compte beaucoup sur l’introduction commerciale du service 5G en Corée du Sud pour remonter la pente, mais surtout sur le Galaxy S10. Le smartphone est le produit phare de l’entreprise en ce début d’année, et pourrait faire la différence dans les résultats fiscaux du premier trimestre 2019.

Partager sur les réseaux sociaux