C'est acté, Uber va tenter de conquérir l'Europe avec ses vélos rouges entièrement électriques signés JUMP Bikes. Première étape de ce programme : Berlin.

En avril dernier, Uber rachetait JUMP Bikes, une startup américaine de vélos électriques en libre-service. Ce mardi 5 juin, à l’occasion de la conférence NOAH, Dara Khosrowshahi, le patron d’Uber, a annoncé le déploiement de ses vélos d’ici la fin de l’été 2018. Cette incursion dans le marché européen se concentrera tout d’abord sur la capitale allemande.

Toujours plus de transports et de services

Selon Reuters, au cours cette conférence berlinoise, Dara Khosrowshahi a déclaré ceci : « L’équipe travaille dur pour déployer JUMP à Berlin d’ici la fin de l’été et nous prévoyons également de le lancer dans d’autres villes d’Europe dans les mois à venir. »

Uber diversifie un peu plus ses offres de transport en plus de s’offrir une étiquette écoresponsable. En effet, c’est sous le label « Uber Green » que la multinationale souhaite lancer son service de vélos entièrement électriques. En effet, toujours d’après Reuters, Dara Khosrowshahi aurait insisté sur la volonté de sa société à lutter contre la pollution : « Uber est prêt à aider à relever certains des plus grands défis auxquels sont confrontées les villes allemandes : lutter contre la pollution de l’air, réduire la congestion et améliorer l’accès à des solutions de transport plus propres.  »

Uber a beaucoup à rattraper cette année ; entre la fuite massive de données d’utilisateurs révélée en décembre 2017, les accusations de harcèlement sexuel et l’accident ayant coûté la vie d’un piéton, percuté par une voiture-autonome de la compagnie, Uber a tout à faire pour se racheter.

« Uber est prêt à aider à relever certains des plus grands défis auxquels sont confrontées les villes allemandes »  DARA KHOSROWSHAHI

Si son implantation à Berlin devrait se faire sans trop d’accrocs, Uber et JUMP Bikes vont devoir relever le défi de s’immiscer dans le marché français où plusieurs compagnies asiatiques ont déjà jeté l’éponge face au vandalisme récurrent auquel étaient exposés leurs vélos. Pour rappel, JUMP Bikes propose plusieurs centaines de vélos électriques dans les villes de San Francisco, Washington, Santa Cruz et Sacramento. Tous équipés d’un GPS, les vélos peuvent être empruntés et déposés par l’usager où bon lui semblait et à un tarif très abordable.

Partager sur les réseaux sociaux