Nvidia élève encore le niveau du marché du GPU « grand public » avec une Titan V annoncée par surprise. Ce monstre de puissance est déjà disponible pour 3 100 €.

On pourra dire à Nvidia que nous ne sommes pas surpris par ses déclarations : à mesure que la technologie avance, il est bien normal que les nouvelles générations de cartes graphiques soient meilleures et plus puissantes que les précédentes. Cela dit, nous ne pouvons pas non plus hésiter une seule seconde sur la maîtrise du constructeur sur les marchés qu’il occupe — la génération 9 de GeForce était un grand pas, la génération 10, une véritable leçon de puissance, d’économie d’énergie et de miniaturisation. Aujourd’hui, Nvidia amène son architecture Volta pour le grand public avec la monstrueuse Titan V.

Cette carte graphique qui embarque GPU GV100, réservé jusqu’ici aux Tesla V100 dédiés à la recherche et aux applications professionnelles, est un engin de la démesure. Voyez plutôt, en comparaison directe avec la Titan Xp, sa grande sœur :

 Modèle Titan V Titan Xp
Cœurs CUDA 5120 3840
« Tensor Cores » 640
Fréquence cœur 1 200 MHz 1 485 MHz
Boost 1 455 MHz 1 582 MHz
Fréquence mémoire 1,7 Gbps HBM2 11,4Gbps GDDR5X
Taille du bus mémoire 3072-bit 384-bit
Bande passante mémoire 653 Go/sec 547 Go/sec
VRAM 12 Go 12 Go
Cache L2 4,5 Mo 3 Mo
GPU GV100 GP102
Transistors 21,1 milliards 12 milliards
TDP 250 W 250 W
Gravure TSMC 12nm FFN TSMC 16nm FinFET
Architecture Volta Pascal
Lancement 7 décembre 2017 7 avril 2017
Prix de lancement 3 100 € 1 300 €

Au-delà des performances brutes des deux modèles, on peut relever deux choses sur ce tableau. La première, c’est que la Titan V vient avec des « Tensor Cores » dédiés à l’apprentissage machine (machine learning), ce que sa grande sœur ne possédait pas. Les usages grand public de cet ajout restent à démontrer, mais on peut imaginer que cela mettra l’application de certains domaines de l’intelligence artificielle à la portée du grand public ou des chercheurs et chercheuses qui ne travaillent pas dans des laboratoires suffisamment équipés. D’après Nvidia, les performances en machine learning de ces cartes par rapport à la génération Pascal ont été augmentées d’un facteur 5.

L’autre remarque, c’est sur le type de mémoire utilisé (HBM2). C’est celui qu’on retrouve sur les dernières générations de cartes AMD et qui remplace ici la classique mémoire GDDR5X. Des tests plus poussés permettront de voir en pratique ce que ce changement permet du côté de Nvidia. Autrement, vos yeux ont probablement déjà lorgné du côté du prix annoncé en dollars : la carte graphique grand public la plus puissante est aussi l’une des plus chères du moment, vendue à 3 100 € (2 999 $). Surprise en revanche : elle est déjà disponible sur le Nvidia Store.

Comme les autres cartes de la gamme Titan, peu de chance d’en voir des versions construites par des partenaires : Nvidia réserve ses partenariats aux GeForce.

Partager sur les réseaux sociaux