Skype n'est plus disponible sur l'App Store chinois. La messagerie de Microsoft a en effet été retirée par Apple, au même titre que d'autres apps similaires, à la demande du gouvernement.

Les utilisateurs chinois de Skype qui déploraient de ne plus pouvoir utiliser le service de messagerie vidéo de Microsoft depuis fin octobre savent enfin pourquoi : Apple l’a retiré de son App store local à la demande du gouvernement.

C’est ce qu’a indiqué une porte-parole de l’entreprise à Reuters : « Le ministère de la sécurité publique nous a informé que plusieurs apps de voix sur IP ne respectent pas la loi, d’où leur suppression de l’App store en Chine. »

Si Skype n’est pas la seule app du genre concernée par ce retrait — comme par son indisponibilité sur d’autres stores chinois comme ceux de Huawei et Xiaomi –, elle reste la plus célèbre. L’app de Microsoft vient s’ajouter à la liste des services populaires interdites en Chine, aux côtés de Gmail, Facebook, Snapchat, Twitter ou encore Telegram.

Apple avait déjà retiré des applis VPN

Fin septembre, à l’approche du 19e Congrès quinquennal du Parti communiste chinois, les utilisateurs de la messagerie WhatsApp se retrouvaient pour leur part confrontés à d’importants ralentissements comme à l’impossibilité d’envoyer des messages texte.

C’est la seconde fois en 5 mois qu’Apple se plie aux exigences de Pékin : en juillet, l’entreprise avait supprimé plusieurs applis VPN, conformément à la politique nationale, hostile à l’égard de ces réseaux privés virtuels qui permettent notamment de contourner la censure du web.

« Plus tôt au cours de l’année, le [gouvernement chinois] a annoncé que les développeurs proposant des VPN devaient obtenir une autorisation du gouvernement. On nous a demandé de supprimer certaines applis VPN en Chine qui ne sont pas conformes à la nouvelle régulation chinoise. Ces applis restent disponibles dans tous les autres marchés » expliquait ainsi Apple à l’époque.

De son côté, Microsoft affirme au New York Times que ce retrait est « temporaire » et assure tout faire pour « remettre [Skype] en service au plus vite. »

Partager sur les réseaux sociaux