Le YouTubeur tech star Marques Brownlee a découvert que les Animojis s'animaient même sans les capteurs de la caméra TrueDepth. Pourquoi sont-ils alors exclusifs à l'iPhone X ? Le fonctionnement de TrueDepth n'était pas évident à comprendre, mais la caméra est bien nécessaire à leur fonctionnement.

Mise à jour du 16/11 à 14:08.

Une première version de l’article (lisible ci-dessous) reprenait la démonstration de Marques Brownlee et la confirmait par une démonstration de la rédaction. Depuis, d’autres éléments ont été apportés et il s’avère que TrueDepth est bien utilisé. Qu’est-ce qui a changé ? Eh bien le problème n’est pas l’utilisation ou non de TrueDepth, la caméra de Face ID, mais bien la manière dont TrueDepth fonctionne.

En effet, notre erreur, et celle du YouTubeur, est de croire que le masque de points est utilisé à tout moment pendant le processus. Or, ce n’est pas le cas : le capteur fonctionne en deux temps. Dans un premier temps, il crée ce fameux masque de points sur le visage d’une personne. C’est seulement dans un deuxième temps que la caméra avant suffit, seule, à faire le travail pour animer les figures — ou les filtres Snapchat, ou le masque de MeasureKit. Ce fonctionnement est confirmé par iMore.

Le capteur de points n’est pas utilisé en permanence

Quand le processeur va estimer qu’il manque de précision dans le suivi de votre tête, il va alors redemander un masque de points à la caméra TrueDepth. Si elle ne peut pas le donner, le suivi va être moins pertinent — et de moins en moins pertinent. La qualité des animations va être altérée — ou leur fluidité. Dans le cas de Snapchat, par exemple, un filtre classique va peut-être bien fonctionner sur un visage mais pas du tout sur un autre : le masque de points initial est là pour donner à l’application l’information sur la forme du visage. Si vous masquez la caméra TrueDepth, vous n’aurez pas la possibilité d’appliquer correctement un filtre adapté à votre visage.

En bref, il faut retenir que TrueDepth ne fonctionne pas en permanence et peut déléguer l’expérience à la caméra RGB seule quand elle estime qu’elle a suffisamment d’informations pour faire un bon travail.

Article original

Les Animojis ne sont pas essentiels à l’iPhone X, mais ils sont tout de même suffisamment amusants et bien fichus pour devenir des phénomènes sociaux qui font parler du dernier smartphone d’Apple. Cupertino les a réservés à l’iPhone X, en affirmant que ces petites têtes animées selon votre visage avaient besoin de la caméra TrueDepth, capable de suivre 50 muscles du visage — c’est elle qui permet à Face ID de fonctionner.

Manque de chance, le YouTubeur spécialisé dans la tech Marques Brownlee a découvert que les Animojis fonctionnaient toujours en masquant les capteurs qui forment la caméra TrueDepth, ne laissant le champ libre qu’à l’appareil photo de 7 Mpx présent à l’avant. Il est censé être le même sur tous les iPhone de 2017, iPhone 8 et 8 Plus inclus. Nous avons répété son test en masquant toute la partie gauche de la caméra mais aussi le projecteur de points qui se trouve à droite : les petites têtes s’animent toujours et nous n’avons pas détecté de problème évident dans le suivi des mouvements.

Nous avons répété le test en masquant toute la partie gauche de la caméra mais aussi le projecteur de points qui se trouve à droite

Vous pouvez voir la séquence Animojis à partir de 11 minutes et 40 secondes, même si Marques Brownlee ne montre pas le masquage du projecteur de points.

Cela signifierait donc que les Animojis n’auraient pas besoin de toute cette technologie pour fonctionner aujourd’hui : ils utiliseraient uniquement l’appareil photo de 7 Mpx et AR Kit sur la caméra avant. Ont-ils besoin de l’iPhone X pour autant ? Oui, car comme le précisent nos confrères de TheNextWeb, seule la caméra avant de l’iPhone X peut être utilisée pour AR Kit : les autres iPhone ne peuvent donner au kit de développement en réalité augmentée que l’autorisation d’accéder aux caméras à l’arrière.

En revanche, on peut se demander pourquoi Apple avance que la caméra TrueDepth permet l’animation des Animojis si, en pratique, il s’agit simplement d’une limitation logicielle. Il est possible que les plans d’Apple pour ses petites têtes animés aient vu plus loin que la sortie de l’iPhone X et que le constructeur prépare d’autres types d’animations qui, eux, auront besoin des différents capteurs de TrueDepth pour être efficaces. Et cela préfigure peut-être, également, une disponibilité plus large des Animojis sur les autres iPhone dans de futures versions d’iOS.

Nous avons contacté Apple pour des précisions sur ce sujet : nous mettrons à jour cet article avec leur réponse.

Partager sur les réseaux sociaux