Interpellé par plusieurs utilisateurs, Twitter a publié une explication concernant le blocage de certains résultats de recherche. Les contenus multimédias liés au terme #bisexuel n'étaient pas visibles sur la plateforme car le mot était jugé « sensible » par le réseau social.

Depuis quelques jours, Twitter a supprimé certains résultats de recherche associés à des mots ayant trait à la sexualité, notamment dans l’onglet consacré aux photos. Le 5 novembre 2017, plusieurs membres du réseau social ont interpellé le réseau social en précisant que le hashtag #bisexuel était concerné par cette radiation sans raison apparente.

L’incident, qui rappelle le blocage accidentel de contenus estampillés LGBTQ+ par YouTube puis Tumblr, a suscité des critiques de la part d’internautes concernés par la bisexualité, qui se sentaient invisibilisés par cette suppression.

Dans un thread publié sur le compte @TwitterSupport, le réseau social a présenté ses excuses à ses membres. Le 7 novembre, Twitter a rédigé une explication sur la raison de cette suppression. « Nous nous excusions auprès de toutes les personnes affectées négativement par ce bug. Ceci n’est pas compatible avec les valeurs de notre entreprise », écrit le réseau social.

Un bug dans les contenus multimédias

Citant sa politique en matière de contenus multimédias, Twitter rappelle ensuite que son processus d’identification des médias jugés « sensibles » fonctionne à l’aide d’une liste de mots, qui apparaissent régulièrement auprès des contenus « pour adultes. »

« Beaucoup de ces mots apparaissant sur la liste ne sont pas intrinsèquement explicites, c’est pourquoi ils doivent être utilisés en complément d’autres signaux permettant de déterminer si le contenu est sensible », poursuit le réseaux social.

Or, Twitter explique que le blocage de certains contenus est venu du fait qu’ils ont été classés uniquement en fonction du texte les accompagnant. Par ailleurs, le réseau social note que sa liste n’était pas à jour et incluait à tort des termes employés dans des contextes non jugés sensibles.

« Lorsque tous les tweets contenant certains termes ont été incorrectement regroupés dans les onglets de recherche de photos, de vidéos et d’actualités, les résultats de recherche de ces onglets ont affiché un message d’erreur indiquant qu’aucun contenu n’était disponible », explique Twitter.

Des mots rangés à tort dans la liste identifiant les contenus « sensibles »

Le réseau social précise avoir procédé à une vérification de ladite liste ; les mots qui n’avaient pas lieu de s’y trouver ont été retirés. Les changements opérés par Twitter devraient être effectifs dans les vingt-quatre heures.

L’incident est survenu alors que le réseau social vient justement de clarifier ses conditions d’utilisation, avec la volonté affichée de lutter contre le spam et le harcèlement.

Partager sur les réseaux sociaux