Après une semaine d'utilisation, les premiers testeurs des Pixel 2 de Google ont remarqué un problème de rétention d'image sur les écrans des smartphones. Google enquête.

Les premières unités de test des Pixel 2 et Pixel 2 XL de Google sont dans la nature depuis quelques jours maintenant et le média spécialisé Android Central a peut-être mis le doigt sur un problème qui pourrait faire du mal à Google : une rétention d’image à l’écran qui serait plus proche du burn-in que du ghosting. Manque de chance, si le second phénomène est connu sur les écrans LCD et disparaît avec le temps, le deuxième est permanent et se remarque sur certains écrans OLED — les Pixel 2 et Pixel 2 XL en sont équipés.

Alex Dobie, journaliste pour Android Central, a remarqué le premier cet effet : en affichant un fond d’écran gris, il est capable de voir les icônes logicielles de la barre d’interaction Android comme incrustées dans l’écran. Un phénomène de rétention de l’image connu sur les technologies OLED qui n’est pas censé apparaître aussi tôt dans le cycle d’usage d’un appareil : ici, Dobie évoque 7 jours avant d’avoir remarqué le problème sur son Pixel 2 XL. Le problème se voit très nettement sur des fonds unis : la barre de commande ou l’horloge peuvent être vus alors qu’elles ne sont pas affichées par le système. Un journaliste de The Verge a confirmé que son modèle de test avait le même souci.

De son côté, Google n’a pas pris l’affaire à la légère (peut-on le faire après la catastrophe Galaxy Note 7) et a confirmé qu’une enquête était en cours pour déterminer la nature du problème. S’il s’agit d’un souci lié à des préversions mal calibrées, le géant de Mountain View pourrait s’en sortir sans trop de mal. En revanche, si l’écran des Pixel 2 XL (et peut-être celui des Pixel 2) est véritablement sujet à des brûlures, aussi rapidement après le premier allumage, cela pourrait être un véritable problème. En effet, toutes les images fixes restées trop longtemps à l’écran pourraient avoir une tendance à s’accrocher aux pixels. Et si l’on voit déjà la barre des menus sur un fond saturé ou neutre au bout de 7 jours, à quel niveau sera-t-elle visible dans un mois ?

L’iPhone X, qui sortira début novembre, est le premier pas d’Apple sur le marché de l’OLED. Espérons que l’autre Californien n’aura pas les mêmes soucis.

Partager sur les réseaux sociaux