Acer vient de dévoiler le Predator Triton 700, une réponse aux laptops gamers de Razer. Il est fin et puissant, mais son ergonomie laisse à désirer.

La gamme Predator d’Acer s’étoffe, avec de plus en plus de produits. Pourquoi ? Tout simplement car le segment de marché des laptop de gamers est en forte hausse. En effet, alors que le marché du PC souffre, ces produits orientés gamers ont pris 30 % de croissance l’année dernière, et devraient prendre 15 à 20 % en plus cette année.

Une aubaine pour les constructeurs : HP s’est lancé avec la gamme OMEN, suivi de près par Samsung et sa marque Odyssey. Razer a décidé d’étendre la commercialisation de sa gamme Blade à l’Europe. De leur côté, les constructeurs taïwanais, comme Asus, MSI et Acer, ont dévoilé de nombreuses références. Dernière en date pour Acer : le Triton 700.

Predator Triton 700 : Core i7 HQ, GTX 1080 et 32 Go de RAM

Il s’agit vraiment d’une réponse au Blade Pro de Razer : un laptop de gamers plutôt fin (17,8 mm) mais très puissant. On retrouve en effet sous le capot un Intel Core i7 HQ, la puce mobile la plus puissante actuellement, une Nvidia GTX 1080 et 32 Go de RAM.

Acer Predator Triton 700

Avec cette épaisseur record, et cette puissance, le Triton va indéniablement chauffer. Pour évacuer toute cette chaleur, Acer a donc fait évoluer sa technologie AeroBlade 3D. Derrière ce terme marketing se cache un ventilateur miniaturisé. Le constructeur taïwanais en a utilisé deux dans le boitier.

Côté écran, on trouve une dalle 15 pouces en FullHD IPS LCD séduisante. La connectique est complète : on trouve du Thunderbolt 3, mais aussi du DisplayPort et de l’USB 3.0. Dans l’ensemble, l’engin manque (encore) de sobriété. Un laptop de gamers, même bien équipé, devrait ressembler à n’importe quel laptop. Et ce Triton a en plus un défaut de taille.

Un design loin d’être sobre et un choix d’ergonomie étrange

Si son design reste assez éloigné de la sobriété des Razer Blade, on s’étonne d’autant plus de certains choix, comme celui de placer le trackpad au-dessus du clavier.

Clavier rétro-éclairé

Acer l’explique pourtant : le gamer PC utilisera une souris dédiée, le clavier aura donc une meilleure tenue à cet emplacement. Mais ce trackpad est vraiment raté, en plus d’être placé n’importe comment, rendant l’usage en mobilité caduque : la surface vitrée n’est pas totalement tactile, et il est dépourvu de boutons pour cliquer.

Trackpad du Predator Triton 700

Son tarif n’a pas été communiqué, mais il sera (à vue de nez) vendu à plus de 2 000 euros avec cette configuration.

Si vous avez un plus petit budget, Acer a également dévoilé le Predator Helios 300 (à partir de 1 099 euros) qui intègre un GTX 1060 ou 1050Ti, au choix. Il a des trappes qui permettent d’accéder au stockage et à la mémoire RAM, ce qui offre la possibilité de faire évoluer sa machine… et un trackpad placé au bon endroit.

Predator Helios 300

Partager sur les réseaux sociaux