YouTube poursuit l'ouverture de son service de live mobile. Celui-ci est désormais ouvert pour les chaînes de 1 000 abonnés ou plus, contre 10 000 précédemment.

Si YouTube revendique depuis des années le statut de plateforme vidéo incontournable, le géant de Mountain View accuse un peu de retard par rapport à Facebook ou Twitter en matière de live depuis son smartphone. L’entreprise entend le combler avec sa dernière mesure : depuis quelques jours, toutes les chaînes de plus de 1 000 abonnés ont la possibilité de streamer directement depuis un smartphone.

L’époque où les lives YouTube étaient réservés aux grosses chaînes ou artistes directement en contact avec le diffuseur, que ce soit sur ordinateur ou smartphone, semble donc loin. Déjà, en février 2017, toutes les chaînes de plus de 10 000 abonnés se voyaient offrir la possibilité de diffuser en direct sur mobile.

Pour cela, et si vous faites partie des concernés, il faut simplement valider votre compte si ce n’est pas déjà fait, utiliser votre mobile pour filmer et diffuser directement via l’application, en plus de pouvoir planifier des évènements à une date précise.

 YouTube, Facebook, Instagram : même course au direct

Cette fonctionnalité va donc ouvrir les vannes du direct sur Youtube, qui en accueillait déjà de plus en plus depuis quelques mois, entre chaînes musicales ou meetings politiques, ou encore la future émission de la Nasa, en direct de l’espace et en 4K.

La plateforme avait promis, dès février, d’étendre le live au reste de la communauté, sans préciser toutefois que celui-ci resterait réservé à un palier d’abonnés. Il est légitime de se demander, après l’interdiction des pubs pour les chaînes réunissant moins de 10 000 vues cumulées, pourquoi cet ajout se limite aux chaînes de plus de 1 000 abonnés. YouTube mise peut-être sur le fait qu’une chaîne ayant atteint ce stade d’audience, et dont le créateur a donc une pression face à un public, soit plus réticent à diffuser en direct du contenu illégal. C’est aussi un moyen pour la plateforme d’inciter ses fameux « créateurs » à faire grandir leur communauté pour atteindre ce précieux palier.

Reste à voir quelle modération sera mise en place et comment, mais la possibilité est donc maintenant offerte, même aux « petits » mais talentueux créateurs du web, de proposer des formats et des réactions en direct.

Partager sur les réseaux sociaux