Une startup américaine propose aux banques d'intégrer un réseau d'intelligences artificielles dans leurs applis mobiles pour permettre utilisateurs de dialoguer directement avec leur compte bancaire.

Les intelligences artificielles gagnent tous les secteurs de la société : la médecine, le jeu vidéo… et les banques. La startup américaine Clinc, fondée par deux professeurs de l’université du Michigan spécialisés dans l’intelligence artificielle, compte nous convaincre de dialoguer directement avec notre compte bancaire.

Les banques intéressées peuvent en effet intégrer ce réseau neuronal composé de 5 intelligences artificielles, appelé « Finie » (un nom dérivé de la fusion entre « finance » et « génie »), dans leur appli mobile pour permettre à leurs utilisateurs de s’y adresser directement par reconnaissance vocale.

Ainsi, il suffit de lui demander « Où puis-je retirer de l’argent avant le dîner de ce soir ? » pour qu’elle nous indique le distributeur automatique le plus proche, ou encore de s’interroger sur l’état de ses finances (« Est-ce que je peux me permettre de dépenser 2 500 dollars dans un séjour à San Francisco ? ») pour que Finnie nous incite à la prudence ou à la dépense selon l’état de nos finances.

Plus d’1,45 million de dollars de financement

Jason Mars, le CEO de l’entreprise, explique : « Nous avons pu constater l’intérêt massif de plusieurs institutions financières de secteurs différents pour Finie. Les opportunités sont illimitées […] Nous ferons disparaître les difficultés et les barrières qui se dressent face aux consommateurs lorsqu’ils cherchent à gérer leurs comptes, et nous les aiderons à s’y connecter le plus simplement possible de manière personnalisée et efficace.  »

À ce stade, la startup a récolté 1,45 million de dollars de financement, qu’elle  envisage d’investir pour améliorer ses services et agrandir son équipe, qui compte actuellement 15 personnes.

Partager sur les réseaux sociaux