En amont du CES, Ford a annoncé la commercialisation prochaine d'une Ford Mustang hybride, aux côtés de plusieurs autres véhicules électriques ou électrifiés et d'un transport autonome. Avec tout cela, l'Américain voit jusqu'en 2021.

Ford et le CES, c’est une grande histoire d’amour. La marque est la première a avoir cru au salon des nouvelles technologies pour présenter ses avancées techniques et cette année, elle en dévoile un peu plus sur sa stratégie d’électrification de sa gamme. Dans le secteur de l’automobile, l’électrification correspond aussi bien aux véhicules hybrides qu’aux véhicules entièrement électriques. Et Ford en a dans les deux catégories, à commencer par son iconique Ford Mustang.

Prévue pour 2020 en Amérique du Nord, la Ford Mustang Hybrid associera le fameux moteur V8 un moteur électrique qui pourra lui donner plus de puissance et de couple à bas régime. Sans abandonner la motorisation thermique de sa voiture, Ford fait un pas vers l’électrique pour moderniser son véhicule, assemblé à l’usine de Flat Rock dans le Michigan. De son côté, le Transit, autre véhicule phare de la marque utilisé cette fois par les professionnels, se voit aussi électrifié pour réduire son coût d’exploitation dans les zones urbaines. Cette version sera disponible en 2019 en Europe.

autonomous-fusion-3
Les Ford Focus autonomes du constructeur

À côté de cela, Ford prévoit d’électrifier 13 modèles de sa gamme dans les années à venir et souhaite lancer un nouveau SUV entièrement électrique avant 2020. Le constructeur souhaite avoir un véhicule qui peut parcourir 480 kilomètres et entend le commercialiser aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord et en Asie.

Le dernier véhicule qui retient notre attention dans cette cuvée 2017, c’est celui que Ford décrit comme un « véhicule autonome de grand volume » qui a été imaginé pour les services « d’auto-partage ». En l’absence de détails sur cet engin, qui doit débarquer pour 2021, on peut imaginer qu’il s’agira d’un minibus ou d’un grand van qui pourrait participer aux programmes de co-voiturage autonomes imaginés par Uber ou Lyft. Il pourrait également s’agir d’un modèle comparable à celui qui circule déjà à Lyon. Pour rappel, la technologie est aujourd’hui testée sur des Ford Focus.

Pour le développement de ses voitures autonomes, Ford prévoit d’investir 700 millions de dollars pour moderniser son usine de Flat Rock. C’est elle qui, en plus des véhicules de luxe, deviendra l’usine de référence pour les véhicules que le constructeur nomme « technologiques ». De belles annonces, en somme : nous espérons en voir un peu plus dans les allées du salon de Las Vegas !

rcam_custom
Fourgon Ford Transit

Partager sur les réseaux sociaux