Si l'« Autopilot » rêvé par les conducteurs de Tesla n'est pas encore prêt, le constructeur compte se rapprocher de sa concrétisation avec des mises à jour mensuelles.

À l’heure actuelle, si l’on vous invite à faire un tour en Tesla Model S ou X, vous ne verrez pas vos fantasmes technologiques se réaliser : le pilote automatique n’est pas encore capable de conduire seul en toute situation.

Le constructeur américain est encore en train de développer le logiciel qui permettra d’honorer sa promesse de voiture autonome. Dans ce but, Tesla a déployé sur ses véhicules son « nouveau matériel prêt à la technologie Autopilot  », qui permettra l’implémentation progressive de la conduite autonome.

Néanmoins, ce logiciel dont on a beaucoup parlé n’égale pas encore les fonctionnalités du précédent assistant à la conduite qui équipe les voitures. Et pour cause : Tesla travaille encore sur sa nouvelle technologie appelée Tesla Vision, qui utilise la vue et les caméras du véhicule pour comprendre et analyser son environnement routier. Or, pour assurer cette transition, l’entreprise doit réadapter les anciennes fonctionnalités à ce nouveau système.

Ces nouveautés devraient arriver d’ici un mois selon Elon Musk, CEO de Tesla, qui parle désormais d’« Autopilot Tesla amélioré ».

Elon Musk a confirmé que les fonctionnalités d’aide à la  conduite seront donc présentes dans la prochaine mise à jour (8.1) du système d’exploitation des voitures attendu d’ici à la fin de l’année.

Toutes les fonctionnalités ne seront pas au rendez-vous dès la mise à jour. Tesla a en effet adopté un nouveau calendrier pour déployer tous les mois chaque nouvelle fonctionnalité de la Tesla Vision, l’objectif étant d’arriver d’ici la fin 2017 à une réelle conduite autonome.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés