Tesla fait la démonstration d'une voiture capable de rouler sans difficulté en ville avec l'autopilote. Le constructeur montre par la même occasion ce que voient les caméras embarquées.

On commence à avoir l’habitude de voir des vidéos de voitures Tesla circuler sur des voies rapides, permettant ainsi d’avoir un aperçu général de la façon dont elles s’en sortent sans l’aide du conducteur. Ce qui est plus inhabituel en revanche, ce sont les clips montrant ces mêmes véhicules en train de rouler en ville, de façon autonome. Et pour cause : le milieu urbain est bien plus complexe à gérer.

Mais c’était sans compter les progrès engrangés par Tesla.

Le constructeur automobile a voulu faire une petite démonstration de son savoir-faire en présentant un clip dans lequel on voit une automobile de la marque croiser toutes sortes de situations sur la route, qu’il s’agisse de joggeurs, d’un chantier sur la voie publique, de circulation dans l’autre sens, de stops, de croisements ou encore de feux de signalisation.

La vidéo est aussi l’occasion de comprendre un peu mieux ce que voient les caméras installées dans une Tesla (dans la vidéo, on voit la principale qui est pointée vers l’avant, ainsi que les deux autres qui couvrent les angles morts à gauche et à droite du véhicule). Ainsi, l’autopilote peut suivre la route, voir le mouvement sur et à côté de la voie, lire le marquage au sol, détecter les objets à proximité, et prendre en compte les feux de signalisation ainsi que les panneaux.

Les caméras ne sont pas les seuls dispositifs qui alimentent l’autopilote en information. Le système de bord conçu par Tesla s’appuie aussi sur des sonars et des informations GPS pour compléter sa connaissance de son environnement immédiat.

À lire sur Numerama : Comment l’autopilote d’une Tesla voit-il la route  ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés