La Renault Zoé 2017 voit son autonomie sur route passer à 400 km théoriques. Un point d'étape important pour le constructeur français qui sera l'un des premiers à proposer cette autonomie sur une voiture électrique dans cette gamme de prix.

L’automobile entièrement électrique commence à devenir une véritable alternative à la voiture thermique, compétente sur tous les terrains. À l’occasion du Mondial de l’Automobile 2016, Renault a annoncé que sa petite citadine Zoé allait recevoir un boost considérable de son autonomie sur route, pouvant atteindre jusqu’à 400 km d’autonomie NEDC (voir notre article pour comprendre cette mesure).

La version 2017 de la Zoé sera équipée, d’après nos confrères de Challenges, d’un moteur Renault R90 bien plus efficace que celui qui fait tourner les Zoé actuelles. Le constructeur français se positionne donc de manière frontale face à l’Opel Ampera-e, qui annonce la même autonomie mais avec une batterie plus imposante de 60 kWh.

Mine de rien, la petite Zoé sera probablement la voiture électrique grand public la plus intéressante en ce début d’année 2017 : la Model 3 de Tesla n’est pas attendue avant 2018 et l’Ampera-e déjà citée ne débarquera que sous 6 à 10 mois en Europe. Il faudra compter moins de 30 000 euros pour cette nouvelle Zoé et un modèle entrée de gamme équipé de l’ancienne batterie de 22 kWh sera toujours disponible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés