Quand les constructeurs se passent de la prise jack sur leurs smartphones, c'est généralement pour la remplacer par un port USB Type-C dont la standardisation avantage le client. De son côté, Apple compte persévérer avec son port propriétaire, le Lightning, même en retirant la prise jack.

Les rumeurs sur l’iPhone 7 continuent et se précisent avec l’arrivée de septembre, mois au cours duquel la conférence Apple a généralement lieu. C’est pendant sa traditionnelle keynote de rentrée que la firme de Cupertino devrait confirmer — sauf coup de théâtre extrêmement improbable — l’existence de son nouveau smartphone.

Parmi les suppositions qui gravitent autour du futur iPhone, la plus tenace est celle évoquant la suppression du port jack sur l’appareil, remplacé par ce qui semble être un port Lightning.

Si certains clients espéraient voir Apple choisir un format standard et ouvert comme l’USB Type-C, les modèles auscultés par la presse américaine censés donner une idée du look du prochain téléphone de l’entreprise américaine paraissent au contraire plutôt confirmer le choix de la société de continuer à utiliser son port propriétaire.

FullSizeRender-2-1

Ce port servira de sortie audio pour ceux qui utiliseront des périphériques filaires. Pour cela, si le port reste le même que celui qui est présent actuellement dans l’iPhone, il est exigé que les écouteurs ou les casques intègrent un convertisseur propriétaire de Cupertino.

Pour utiliser le format, il est demandé aux constructeurs de faire parti du programme MFi de la firme. Autrement dit, vous ne pourrez plus acheter des écouteurs au hasard ; il faudra qu’ils soient compatibles avec l’unique port de l’iPhone et, de fait, que ceux-ci soient validés par la société.

À moins bien sûr d’utiliser l’extension qui sera certainement livrée avec les téléphones, au moins dans l’Union européenne, ce qui permettra de convertir le signal numérique du Lightning vers un signal analogique pour les prises jack. Une extension disgracieuse et dont le consommateur se passerait volontiers.

Qualité et écosystème fermé

L’essentiel du matériel filaire devra passer par une certification qui rappelle l’ère des premières générations d’iPhone où se multipliaient les stations et autres gagdets comportant la prise 40 broches présente sur les appareils de l’époque. Des gadgets dont la certification par Apple était obligatoire et qui pour la plupart sont aujourd’hui devenus obsolètes avec la disparition de cette prise.

L’impact environnemental des politiques de prises propriétaires est évidemment à prendre en compte en tant que client et l’ère Lightning n’est pas du tout rassurante de ce point de vue.

Le choix des écouteurs sans fil restent de fait le plus naturel, mais leur coût n’est pas exactement le même que le matériel filaire qui est, lui, particulièrement courant et surtout souvent plus pointu en matière sonore.

Enfin, en ce qui concerne la qualité audio du port propriétaire, il ne faut attendre aucun miracle par rapport à celle de l’iPhone. Sa qualité dépendra évidemment surtout du matériel et des convertisseurs audio, ce que confirment les premiers testeurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés