Apple aurait décidé de remplacer l'emoji pistolet par un pistolet à eau sur iOS 10. La décision de Cupertino ne semble pas être au goût de tous.

Hier, Apple a publié sur son site un communiqué de presse au sujet des futurs emojis disponibles dans iOS 10. D’après Cupertino, la mise à jour disponible en septembre apportera une centaine de nouveaux emojis et une refonte des anciens, basés comme d’habitude sur les règles du Consortium Unicode. Et parmi les emojis présentés par Apple se trouve un pistolet à eau qui, d’après plusieurs sources internes, remplacera le revolver actuellement disponible.

Si la plupart des ajouts ont été acclamés et sont évidemment nécessaires — notamment du côté de la féminisation des sports et des activités professionnelles ou de la diversité dans les familles –, la transformation de l’emoji pistolet en pistolet à eau pose question. Pour Apple, le mouvement semble plutôt évident : on sait la société engagée contre la propagation des armes à feu et l’imagerie associée à la violence. C’est elle, par exemple, qui avait fait pression avec Microsoft pour qu’Unicode n’ajoute pas un fusil à son standard.

En revanche, le web américain, bien plus concerné par la question, n’a pas forcément perçu le mouvement comme une chose forcément positive. On peut lire sur Twitter des internautes se demander si cela peut changer les choses où s’il ne s’agit que d’une manière de se voiler la face. Sur TheNextWeb, Abhimanyu Ghoshal interroge la pertinence d’une telle décision : « Changer un emoji ne ressemble pas à une quelconque solution, même pas à un début de réponse, pour un problème de cette nature. Si nous sommes bien plus rapides et efficaces à changer le vocabulaire qu’à enlever les armes à feu des mains des gens dangereux, alors nous avons beaucoup à méditer », affirme-t-il.

Pourtant, le vocabulaire a un sens sociologique. Des études ont compris l’impact de la langue pour véhiculer une idéologie — on pense au classique LTI de Victor Klemperer sur la langue de Troisième Reich — et parfois, le changement d’un mot ou d’une expression peut entraîner un changement de comportement. Ce qui a fonctionné pour plus de violence et de haine dans l’Allemagne des années 1930 pourrait fonctionner à l’envers pour l’Amérique — et le monde — des années 2010. Et vu l’importance des emojis dans la communication contemporaine, notamment par messagerie instantanée, le mouvement d’Apple n’est peut-être pas dénué d’intérêt.

Les effets d’un tel changement, en revanche, devraient être difficiles à mesurer et poser problème dans la communication entre différents appareils : sur un smartphone Android, le pistolet à eau envoyé par un utilisateur d’iOS s’affichera comme un véritable pistolet. À moins que Google — et les autres — revoient aussi leur standards sur la question.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés