Cofondateur des sociétés PGP Corporation et Silent Circle, spécialisées dans la protection de la vie privée, Jon Callas rejoint Apple. Expert en cryptographie, il avait déjà travaillé pour la firme de Cupertino par le passé.

C’est un signe supplémentaire montrant que la défense de la vie privée est devenue une véritable obsession chez Apple, provoquée notamment par les révélations faites par Edward Snowden sur l’espionnage de masse, mais aussi par la fuite de plusieurs centaines de clichés intimes de célébrités et par le bras de fer qui a eu lieu avec le FBI sur le chiffrement de ses terminaux dans une affaire de terrorisme.

Jon_Callas
Jon Callas
CC Vjohanson

C’est en effet dans ce contexte compliqué dans lequel la confidentialité des données est malmenée au nom de la lutte contre la criminalité et le terrorisme que la firme de Cupertino vient de recruter Jon Callas, un expert en informatique spécialisé dans les questions cryptographiques. Il s’agit d’une pointure dans son domaine. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un œil à son CV.

L’homme a cofondé la société PGP Corporation avec Phil Zimmermann, l’auteur du logiciel de chiffrement PGP (Pretty Good Privacy) qui a été mis au point en 1991 et qui donnerait encore aujourd’hui du fil à retordre à la NSA. Les deux hommes sont aussi à l’origine de Silent Circle, une startup qui propose des outils de communication chiffrée pour le mobile, et qui est à l’origine du BlackPhone.

blackphone2.jpg
Le Blackphone 2

L’embauche de Jon Callas a été confirmée par Apple et par l’intéressé, mais son rôle précis n’a pas été commenté. On devine toutefois qu’il ne sera pas assigné au tri du courrier ou à la réception. Il est évident que l’entreprise américaine cherche à profiter de son expertise en matière de chiffrement. Comme par exemple pour trouver la faille qui a permis au FBI de déverrouiller un iPhone chiffré sans l’aide d’Apple ?

Ce n’est pas la première fois que Jon Callas travaille pour Apple. Au cours de sa carrière, il a œuvré à deux reprises pour le géant de l’électronique grand public : entre 1995 et 1997 puis entre 2009 et 2011. Parmi ses missions, il a dû travailler sur un système de chiffrement en vue de protéger les données stockées sur un ordinateur Mac OS X et sur un terminal iOS, FileVault.

L’auteur de Signal chez Apple

En début d’année, Apple avait déjà surpris en accueillant dans ses rangs Frederic Jacobs, celui qui a mis au point Signal, une application de messagerie sécurisée qui est considérée comme l’une des meilleures du marché. Elle est notamment utilisée par Edward Snowden. Même si ce n’est pas une embauche définitive — il s’agit d’un stage –, le contexte de l’époque lui a donnée une teinte forcément politique.

Dans ce cadre, Frederic Jacobs travaillera cet été avec l’équipe de sécurité de CoreOS, qui est une couche logicielle située entre l’OS de l’iPhone et le matériel, qui permet d’effectuer un ensemble de tâches de bas niveau, comme la gestion de la mémoire, ainsi qu’un ensemble de fonctions liées à la sécurité.

À lire sur Numerama : Comment fonctionne le chiffrement des données sur iPhone

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés