Silent Circle est une startup basée en Suisse qui fournit à la fois matériels et logiciels pour chiffrer totalement vos données et communications sur mobile. Produisant le BlackPhone et SilentOS, l'entreprise veut donner des sueurs froides aux gouvernements et agences de renseignement.

Les chevaliers du chiffrement

Derrière la startup, on trouve dès l’origine des grands noms de la sécurité informatique, tel que Phil Zimmerman, inventeur du PGP. Depuis 2011, ils cherchaient à construire un écosystème de services et de produits permettant au plus grand nombre d’accéder à un niveau de sécurité et de chiffrement qui n’est offert par aucun service grand public jusque-là. Comme Telegram, Silent Circle va d’abord fournir un client de messagerie, de mail et de téléphonie tous chiffrés en fonctionnant sur un réseau de peer-to-peer intraçable.

Considérant que ces services à destinations des entreprises et particuliers ne sont pas suffisants pour démocratiser l’usage du chiffrement total, la société lève 30 millions de dollars pour s’associer avec Geeksphone et produire le premier Blackphone. Smartphone embarquant une version d’Android, SilentOS, totalement modifiée de manière à intégrer toutes les technologies de chiffrement fournies par Silent Circle.

Silent circle grandit et assure son rôle

En 2015, l’entreprise pris à parti par plusieurs agences de renseignements et gouvernements continue pourtant son action. Malgré l’abandon de certains services comme son client mail, pour cause d’insuffisance de la sécurité, Silent Circle continue d’agrandir son écosystème avec un magasin d’applications entièrement dédié à la protection des données.

Le Blackphone 2 est annoncé au CES 2015 et trouve un nouvel écho après les débats mondiaux sur les backdoors. Toujours installé en Suisse pour assurer ses droits et la continuation de son activité Silent Circle parvient à continuer de lever des fonds et lance des abonnements pour les entreprises et particuliers désirant utiliser ses services.

Partager sur les réseaux sociaux