Razer vient d'annoncer les prix et la disponibilité du Razer Core, son boîtier de carte graphique externe pour les joueurs mobiles.

Le boîtier graphique externe Razer Core était un des objets qui nous avait le plus marqués lors du CES 2016. L’intérêt direct de ce genre de châssis est de permettre aux ordinateurs dépourvus de GPU véloce, comme les ultrabooks, de jouer à des jeux gourmands en ressources graphiques.

Si ces boîtiers existent depuis plusieurs années, le Core est le premier a disposer d’un standard Thunderbolt adapté aux cartes graphiques externes, à savoir le Thunderbolt 3 eGFX. Pour l’instant, le boîtier de Razer ne fonctionne qu’avec deux ordinateurs : le Razer Blade Stealth et le nouveau Blade annoncé lors du CES 2016. Mais à l’avenir, tout ordinateur disposant d’une certification eGFX pourrait donc accepter la bête.

Razer a confié à PCWorld que rien ne serait fait pour limiter la connexion du Core, et qu’ils « seraient ravis de voir l’appareil supporté par le plus d’ordinateurs possible ». Le boîtier se connecte au PC grâce à l’USB Type-C. Il est assez large pour accueillir une carte graphique double slot jusqu’à 31 cm sur son port PCI-E x16, soit à peu près n’importe quel GPU actuellement commercialisé — à l’exception des GPU avec des ventilateurs externes comme la Radeon R9 Fury X.

À l’intérieur, on retrouve une alimentation de 500 W, qui peut accepter des cartes graphiques allant jusqu’à 375 W en termes de consommation. Le reste de la puissance alimente quatre ports USB 3.0 et un port Thunderbolt — qui pourra également être utilisé pour recharger les ordinateurs qui se chargent via cette interface. D’après Razer, avec ses 40 Gb/s, le Core offrirait des débits jusqu’à 4 fois supérieurs à ses concurrents.

hero_razer_blade_stealth_razer_core-100636283-orig
Sans être transportable, avec ses dimensions de 310 x 152 x 44 mm, le Core n’est sûrement pas encombrant

Bien que le Core ait été développé en partenariat avec Intel et la technologie XConnect d’AMD, Razer a confirmé dans son communiqué qu’il supportera aussi bien les cartes d’AMD que celles de NVIDIA. Concrètement, il accepte les derniers GPU GeForce GTX au-dessus de la GTX 750 et les cartes AMD au-dessus de la Radeon R9 280.

AMD NVIDIA
AMD Radeon™ R9 Fury NVIDIA® GeForce® GTX Titan X
AMD Radeon™ R9 Nano NVIDIA® GeForce® GTX 980 Ti
AMD Radeon™ R9 300 Series NVIDIA® GeForce® GTX 980
AMD Radeon™ R9 290X NVIDIA® GeForce® GTX 970
AMD Radeon™ R9 290 NVIDIA® GeForce® GTX 960
AMD Radeon™ R9 280
NVIDIA® GeForce® GTX 950
NVIDIA® GeForce® GTX 750 Ti
NVIDIA® GeForce® GTX 750 

Si le Core accepte les cartes des deux constructeurs, pour le moment, seul AMD développe des drivers entièrement compatibles et validés eGFX. Ce sont ces drivers qui permettent à Windows de gérer la connexion plug and play, afin de brancher et de débrancher le boîtier à la volée. De son côté, NVIDIA supporte l’eGFX en bêta depuis janvier, et promet de le finaliser avant avril.

Razer a déjà commencé à accepter les précommandes pour le Core depuis son site web, toutefois, il n’est pour l’instant pas visible sur le magasin français. Jouer sur un ultrabook ne sera pas donné, puisqu’il faudra tout de même débourser la somme de 499 $. Razer propose toutefois une réduction de 100 $ pour ceux qui achètent (ou qui ont acheté) un Blade ou un Blade Stealth. À cette somme, il faudra bien sûr rajouter quelques centaines d’euros pour acquérir une des cartes graphiques compatibles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés