Un développeur a mis au point une application web dans laquelle tout ce que vous écrivez s'efface si vous arrêtez de taper.

Nous vivons à une époque où l’information est accessible très facilement et en grande quantité. Mais cette surcharge informationnelle peut parfois mener à la page blanche. Pour comprendre comment, il faut avoir — au moins une fois — ouvert plus d’onglets que l’on a rédigé de phrases en plusieurs heures de travail.

Pour nous forcer à poser nos idées sur le papier (tout virtuel qu’il est), un développeur a eu une idée aussi brillante que sadique : il a créé The Most Dangerous Writing App (littéralement, l’application de traitement de texte la plus dangereuse). Le principe de cette web-app est simple, et pourtant terriblement efficace.

Vous devez d’abord choisir un temps de rédaction entre cinq minutes et une heure. Une fois que vous avez appuyé sur le bouton démarrer, vous ne pouvez pas vous arrêter d’écrire ne serait-ce que cinq secondes, au risque que l’application efface tout votre travail.

Capture d’écran 2016-03-07 à 13.31.53

The Most Dangerous Writing App reprend le fonctionnement de Flowstate disponible sur iOS et OS X. Tout comme Flowstate, elle s’inspire du travail du psychologue hongrois Mihaly Csikszentmihalyi sur le concept du flow, qui décrit un état mental libre de toutes distractions, dans lequel une personne est entièrement concentrée dans l’accomplissement d’une activité.

Si elle ne remplace par un logiciel de traitement de texte traditionnel, l’idée est assez bonne pour créer des automatismes d’écriture et améliorer sa productivité. On peut la voir comme un outil de brainstorming individuel, qui permet de retranscrire son flux de conscience dans le temps le plus réduit possible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés