Mozilla annonce les premiers projets qui seront développés après l'arrêt de son système d'exploitation mobile Firefox OS.

Firefox OS, le système d’exploitation mobile de Mozilla, n’a jamais réussi à se faire une place sur le marché déjà bien occupé par les deux géants que sont Google et Apple. Les miettes sont déjà ramassées par Microsoft qui est l’outsider du secteur. Faute d’avoir obtenu des parts de marché suffisantes, le système d’exploitation de Mozilla sera tué dans l’œuf après le mois de mai. S’agissant d’un projet open source, d’autres développeurs pourront continuer le travail, mais du côté de Mozilla, on préfère redistribuer la main-d’œuvre sur d’autres projets.

Si Mozilla met un terme à Firefox OS, c’est en effet dans un effort de transition vers le développement de technologies open source autour de l’Internet des Objets. Arrivée trop tard dans le mobile, on comprend pourquoi l’entreprise décide de se positionner très tôt sur ce secteur prometteur. Et l’enjeu est de taille car des milliards de ces petits objets communicants pourraient envahir le monde d’ici les vingt prochaines années.

Mais là encore, Mozilla devra faire face aux mêmes concurrents puisque Microsoft, Apple, Google et beaucoup d’autres travaillent également sur l’Internet des Objets. Initialement, la société derrière le navigateur au renard se concentrera sur quatre projets. Mais George Roter, un développeur chez Mozilla affirme dans un article sur le forum de Firefox OS qu’une « douzaine de projets sont encore en étude ».

Les projets

Le Projet Link est un assistant personnel, « qui comprend les préférences de l’utilisateur et sait quand il veut interagir avec les objets dans sa maison ». Le Projet Sensor Web est quant à lui annoncé comme le « chemin le plus facile entre les capteurs et l’open data ». Ce projet prendra d’abord la forme d’un réseau de capteurs de pollution PM2.5 grâce au crowdsourcing.

SensorWebVision

Le Projet Smart Home s’attaque directement aux standards que tentent de mettre en place les leaders de l’industrie. Mozilla en parle comme une solution « à mi-chemin entre Apple HomeKit et le DIY comme le Raspberry Pi », à base d’appareils modulaires et abordables… Le côté open source en plus. Enfin, avec le projet Vaani, Mozilla veut permettre à tous les développeurs de pouvoir intégrer une interface vocale à leurs appareils, sans s’enfermer dans un standard payant ou propriétaire.

Mozilla espère l’aide des développeurs et lance un appel à la communauté pour contribuer à ses projets. Vous pouvez en apprendre davantage en vous rendant sur le Wiki du projet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés