Firefox est désormais disponible pour l'iPhone et l'iPad. La fondation Mozilla vient de publier la version grand public de son navigateur web sur l'App Store.

Firefox prend officiellement ses quartiers sur iOS. Après une très longue gestation, la fondation Mozilla a enfin donné naissance à une mouture de son célèbre navigateur web compatible avec les terminaux d’Apple. Dès à présent, les propriétaires d’un iPhone, d’un iPod Touch ou d’un iPad peuvent se rendre sur l’App Store et télécharger Firefox pour iOS, à condition d’utiliser la version 8.2 (au plus) de l’OS.

L’arrivée de Firefox sur le système d’exploitation mobile conçu par la firme de Cupertino marque la fin d’un long chemin emprunté il y a plusieurs années par Mozilla. En effet, les premiers travaux concernant un portage du navigateur sur iOS remontent à 2012, lorsque la fondation testait en interne une déclinaison de son logiciel avec le moteur de rendu HTML WebKit, qui est imposé par Apple.

Firefox iOSDe  fait, Mozilla a dû se résoudre à délaisser Gecko, son propre moteur de rendu HTML, à mesure que le développement de Firefox pour iOS progressait. Sans cette concession, la fondation n’aurait pas pu déployer son produit sur le deuxième OS mobile le plus populaire. Elle a considéré qu’il était préférable de reculer sur ce point au regard des enjeux plus importants se jouant en toile de fond : la guerre des navigateurs.

Ce pragmatisme avait été défendu l’an dernier par Jonathan Nightingale, l’ancien vice-président en charge de Firefox, lors d’une conférence interne. « Nous avons besoin d’être là où sont nos utilisateurs, donc nous allons avoir Firefox sur iOS ». C’est crucial pour Mozilla, dont les parts de marché sont en régression à cause de la pression exercée par la concurrence, en particulier celle de Google Chrome.

De façon générale, l’application proposée par Mozilla pour iOS ressemble largement à celle proposée sur Android. Du point de vue de l’utilisateur, seuls quelques éléments graphiques changent. La principale différence, à savoir le remplacement de Gecko par WebKit, ne sera pas relevée par l’usager lambda. Il retrouvera par contre les réglages habituels de Firefox, dont le mode de navigation privée et la synchronisation entre appareils.

Maintenant, toute la question est de savoir si Mozilla va arriver à se faire une place sur iOS. Firefox arrive bien tardivement sur le système d’exploitation mobile d’Apple, en comparaison de ses deux principaux concurrents, qu’il s’agisse de Safari, le navigateur conçu par Apple, qui est sur iOS depuis 2007, ou de Google Chrome, qui est disponible depuis juin 2012. La tâche sera herculéenne.

Nous avons besoin d’être là où sont nos utilisateurs, donc nous allons avoir Firefox sur iOS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés