Sorti au tout début de l'année 2015, Dying Light est loin d'avoir dit son dernier mot. Le studio Techland vient en effet d'annoncer un an de contenus supplémentaires.

Il y a les éditeurs et studios qui tirent sur la corde avec des Season Pass et autres DLC coûteux et honteux. Et puis il y a ceux qui tiennent vraiment à remercier leur communauté pour sa fidélité à toute épreuve.

C’est le cas de Techland, structure polonaise ayant donné naissance à Dying Light, un FPS mettant en scène une apocalypse de zombies et un héros adepte de la discipline Parkour (comme dans Mirror’s Edge).

Le titre a été l’un des jolis succès de 2015 et, alors, qu’il soufflera bientôt ses trois bougies, il va continuer d’enrichir son contenu sans faire payer les joueurs.

Douze mois, dix DLC (gratuits)

Dans une vidéo adressée à ceux qui ont craqué pour Dying Light (ou qui le feront prochainement), le producteur Tymon Smektala a annoncé une excellente nouvelle : ces 12 prochains moins, le FPS recevra dix DLC gratuits de plus. Ils ajouteront des ennemis inédits, des challenges supplémentaires et des évènements, entre autres mystères à résoudre.

Pourquoi continuer à soutenir un jeu aussi ancien ? Tout simplement parce que les fans sont toujours au rendez-vous. En septembre 2015, Dying Light revendiquait 700 000 utilisateurs par semaine, tous supports confondus (PS4, Xbox One et PC). Ils sont encore 500 000 aujourd’hui. « Cela montre que notre communauté est énorme, active et désireuse d’en avoir plus » se félicite Tymon Smektala.

Tout au long du cycle de vie de Dying Light, Techland n’aura pas ménagé ses efforts pour assurer puis entretenir son succès. Entre les extensions payantes, les DLC gratuits, la mise à disposition d’outils de modding ou encore l’édition Enhanced, il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre. C’est pour cette raison que Dying Light réunit aujourd’hui toujours un demi-million de personnes. Le chiffre parle de lui-même.

Partager sur les réseaux sociaux