La célèbre victoire de l'intelligence artificielle AlphaGo face à l'un des meilleurs joueurs humains au jeu de go, survenue l'an dernier, a fait l'objet d'un documentaire qui sera diffusé à partir du mois d'avril.

C’était en 2016. Pour la toute première fois de l’histoire, une intelligence artificielle est parvenue à vaincre l’un des tous meilleurs joueurs mondiaux au go, un jeu de plateau ancestral originaire de Chine. Le résultat fut sans appel : le champion humain, Lee Sedol, un Sud-Coréen, s’est incliné assez largement devant la puissance de calcul de la machine, AlphaGo, par quatre points à un.

Considéré comme le « graal » de sa catégorie en matière de recherche en intelligence artificielle, le jeu de go offre la plus grande variété de coups possibles au monde — au départ, les possibilités s’élèvent en effet à 10170, ce qui constitue un défi inimaginable pour une IA, car il lui faut à chaque fois explorer des milliards de combinaisons pour déterminer le meilleur coup possible.

Depuis, AlphaGo, un système conçu par DeepMind, une filiale britannique de Google, a définitivement assis sa réputation en écrasant à la suite plusieurs grandes stars du jeu de go.

Signe que la victoire d’AlphaGo représente une étape-clé dans le développement en IA, le cinéaste Greg Kohs a réalisé un documentaire sur le match qui a opposé l’homme à la machine. Il sera notamment diffusé à New York fin avril dans le cadre du festival du film de Tribeca. Aucune indication n’est pour l’instant donnée au sujet de sa disponibilité, ni sur le site officiel ni sur les réseaux sociaux.

Le documentaire mettra à l’honneur certains des concepteurs-clés d’AlphaGo, avec Aja Huang, chef de projet du système et aussi joueur de go de bon niveau, et David Silver, programmeur principal d’AlphaGo. Seront aussi interrogés Demis Hassabis, l’un des cofondateurs de DeepMind et actuel patron de la filiale de Google, le Français Fan Hui, qui est le meilleur joueur européen et premier joueur professionnel à être battu par AlphaGo, et, bien sûr, Lee Sedol.

Partager sur les réseaux sociaux