Stratégie, trahison, réflexion ou coopération... découvrez 6 jeux de plateau qui valent le détour pour les fêtes de fin d'année.

Entre grands classiques, nouveautés, parties longues ou plus rapides, voici une sélection de jeux de plateau à glisser sous le sapin de Noël ou tout simplement à découvrir entre amis.

Exploding Kittens (en anglais)

exploding-kittens
Maow

2 à 5 joueurs, 20 minutes environ, Exploding Kittens

Une roulette russe composée de chats explosifs, de rayons laser et d’autres inventions déjantées  : c’est ce que propose Exploding Kittens, le jeu de plateau qui s’est imposé comme le le plus soutenu de l’histoire de Kickstarter.

Les joueurs — de 2 à 5 — tirent des cartes face cachée chacun leur tour pour constituer leur main. Celui qui tombe sur un chat explosif est disqualifié, à moins qu’il dispose d’une carte de désamorçage (un pointeur laser, des sandwichs d’herbe à chat…) ou encore d’une carte d’action qui permet de se débarrasser des chats explosifs.

Pour gagner, il faudra se montrer statégique, en sachant quel adversaire viser et surtout à quel moment déployer ses atouts. D’autant que le compte à rebours s’avère de plus en plus stressant puisque les chances de tomber sur un chat explosif ne font qu’augmenter au fur et à mesure que le tas de pioche central diminue.

Fun, addictif et original, Exploding Kittens est disponible (en anglais) à partir de 24,99 €.

Colt Express

2 à 6 joueurs, 45 minutes environ, Asmodée

Bang bang
Bang bang

Vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau d’un hors-la-loi pour braquer un train du grand Ouest américain ? Colt Express, jouable jusqu’à 6, est fait pour vous, comme pour les amateurs de jeux dynamiques et facilement accessibles.

Pendant 5 manches, chaque joueur incarne un bandit qui tente de devenir le plus riche de l’Ouest en dérobant le maximum de butins — ou ceux qui ont le plus de valeur — parmi les diamants, mallettes et sacs répartis dans les wagons cartonnés en 3D où se situe la partie.

Les cartes posées à la suite par les participants permettent une variété d’actions différentes : grimper sur le toit, frapper un joueur pour lui dérober son butin et l’expédier dans le wagon d’à côté, tirer à distance sur un rival… Chaque manche est rendue encore plus stressante par l’intervention possible du shérif, placé dans la locomotive de tête, qui peut venir tirer — grâce à une carte posée par un joueur — sans la moindre pitié sur les passagers d’un wagon.

Comptez 45 minutes en moyenne pour une partie dans ce décor réussi et original, qui peut être agrémenté d’une carte de l’Ouest comme de petits éléments amovibles.

Colt Express est disponible à partir de 30 €.

Les contrées de l’horreur

contrees-horreur
Bouh

1 à 8 joueurs, 2 heures 30 environ, Edge

En 1926, le monde est sur le point de disparaître à cause du potentiel réveil d’une créature aux pouvoirs démesurés. À moins qu’un groupe « d’instigateurs » (vous et vos compagnons) n’explore différents endroits du globe en résolvant des mystères ancestraux pour empêcher une telle catastrophe.

Les Contrées de l’horreur s’appuie sur le riche univers horrifique conçu par l’écrivain H.P. Lovecraft : le fameux monstre Cthulhu reste le méchant le plus emblématique parmi les 4 proposés aux joueurs (8 maximum) avant le lancement de leur partie.

Prévoyez toutefois une soirée entière, à raison de 2 à 4 heures de jeu, pour terminer une quête. Celle-ci fonctionne sur une progression au tour par tour fondée sur 3 grandes phases : les joueurs effectuent une action (déplacement, repos, échange…) avant de passer à une rencontre (avec un monstre ou la visite d’une ville), et enfin à l’étape du « mythe », un événement souvent maléfique qui a tendance à empirer la situation.

Si le jeu nécessite un léger temps d’adaptation, il est fourni avec un guide très bien pensé qui permet, en cas de doute, de vérifier une règle rapidement rapidement sans y passer des heures.

La grande force des Contrées de l’horreur réside dans la richesse de l’univers de H.P. Lovecraft et dans l’immersion assurée par les différentes cartes. Sueurs froides et grands moments de tension assurés, notamment avant certains jets de dés cruciaux, le hasard faisant partie intégrante du jeu.

À partir de 50 €.

Roborally

roborally
Pew pew

2 à 8 joueurs, 40 minutes environ, Play Factory

Dans une usine dotée de trois drapeaux numérotés, chaque joueur — de 2 à 8 — au contrôle d’un robot tente d’être le premier à les atteindre pour remporter la course.

Roborally propose différents parcours selon la durée de jeu souhaitée, le niveau de difficulté désiré ou encore le nombre de joueurs. Les robots, disposés sur une ligne de départ et dotés de 3 points de vie, programment 5 actions différentes (avancer, reculer, tourner à droite ou à gauche…) à chaque tour pour tenter d’avancer au plus vite, en évitant les pièges disposés sur le plateau comme ceux réservés par leurs adversaires.

Les rayons lasers qui traversent certaines cases ou peuvent être déclenchés par les rivaux dès qu’ils font face à un robot non protégé par un obstacle s’avèrent particulièrement redoutables. La programmation soigneusement élaborée en secret par les joueurs, elle, se révèle souvent mise à mal par celle des autres.

Ce jeu de course bien pensé et particulièrement amusant avec le plus grand nombre  — quitte à voir la durée moyenne de 40 minutes avoisiner plutôt les 2 heures — plaira particulièrement aux amateurs de retournements de situation.

À partir de 37 €.

Sherlock – Détective conseil

sherlock-conseil

1 à 8 joueurs, 2 heures environ, Ystari

Quoi de mieux pour se préparer à l’arrivée imminente de la saison 4 de Sherlock qu’un jeu de réflexion consistant à affronter le célèbre détective en élucidant des affaires plus efficacement que lui ?

Dans Sherlock – Détective conseil, les joueurs — jusqu’à 8 — se lancent, sur une carte du Londres victorien, à la recherche d’indices pour résoudre une enquête donnée. Ils peuvent choisir de le faire collectivement ou de s’aventurer en solo, mais disposent quoi qu’il arrive d’un annuaire et de coupures de presse.

À la fin de leur enquête, longue de 2 heures en moyenne, les joueurs sont soumis à une série de questions et comparent leurs réponses à celles de Holmes, ce qui leur permet de calculer leurs points et ainsi de voir s’ils ont été plus efficaces que le détective — notamment selon le nombre de pistes suivies, qui diminue ou augmente le score selon qu’on en a suivi plus ou moins que le résident du 221b Baker Street.

Les feuilles de papier et les crayons sont les bienvenus afin de prendre des notes très précieuses pendant ces enquêtes, au nombre de 10 dans le jeu original (Le magnat des munitions, Le vieux soldat…) mais auxquelles peuvent s’ajouter des livrets supplémentaires vendus séparément pour les plus passionnés.

À partir de 54 €.

Battlestar Galactica

battlestar-jeudeplateau
Frack

3 à 6 joueurs, 3 heures environ, Edge

Bluff, trahison et coopération : voilà le cocktail explosif qui attend les joueurs de Battlestar Galactica, l’adaptation ludique de la série de science-fiction culte.

Les joueurs, de 3 à 6, qui découvrent au début de la partie s’ils sont un Cylon (voués à détruire l’espèce humaine) ou un humain (qui cherchent à atteindre la Terre) doivent collaborer pour surmonter les différentes crises survenues au sein de la flotte (avarie, révolte…).

Selon son camp, chacun poursuit un intérêt différent, comme dans la série : la partie s’arrête si la jauge d’une des quatre ressources vitales (carburant, nourriture, moral et population) atteint 0. Il est donc impossible de savoir — tout le monde gardant sa main cachée — si les autres joueurs ont aidé, grâce à leur compétence spécifique, à éviter la crise, se sont contentés de rester inactif ou, pire, ont saboté la réussite de l’opération. Les participants sont en revanche encouragés à s’accuser mutuellement d’être un Cylon, histoire de semer la confusion et d’entretenir les tensions…

Le doute est donc constamment entretenu sur les intentions des joueurs. Comble du sadisme, un humain peut découvrir en cours de partie qu’il est en réalité un Cylon et ainsi changer complètement sa stratégie à la dernière minute.

Les fans de Battlestar Galactica seront comblés par la fidélité des vaisseaux et des personnages (au nombre de 10) tout droits sortis de la série, au même titre que les capacités spéciales des cartes Président et Amiral.

Le destin de chacun dépend de celui du collectif mais surtout de sa capacité à trouver à qui il peut se fier pendant ces 3 heures de partie intenses.

À partir de 51 €.

Partager sur les réseaux sociaux