L'évolution des Pokémon est la question qu'on nous pose le plus souvent sur Pokémon Go. Derrière sa simplicité, elle cache quelques subtilités que nous avons expliquées dans ce guide qui vous permettra de tout savoir pour évoluer vos Pokémon avec classe.

Ah, l’évolution. Évidemment, on pense à Darwin et on s’imagine dans les allées de la Grande Galerie du Museum National d’Histoire Naturelle, qui est sans aucune discussion possible le plus beau musée de la Terre. Les amateurs de documentaires animaliers entendront tout de suite la voix de David Attenborough dans l’excellent Galapagos 3D, commenter la progression rapide des espèces dans ces îles à l’abri de tout prédateur.

Dans le monde de Pokémon Go, qui s’est grandement amélioré récemmenten revanche, l’évolution est beaucoup moins complexe : les scientifiques de cette réalité alternée ont trouvé qu’il était possible de faire évoluer des petits monstres en leur donnant des bonbons à manger. Cela dit, malgré la simplicité apparente de la procédure, il n’est pas recommandé de faire évoluer ses Pokémon n’importe comment. Voici quelques règles simples pour éviter les mauvaises surprises, sous la forme pratique d’une FAQ.

La première partie de ce guide donne les bases pour bien évoluer et suffira à 99 % des joueurs. Ceux qui souhaitent devenir des dresseurs hardcore seront ravis de lire la seconde partie du guide, intitulée « pro gamers ». Notez que les meilleurs Pokémon seront désormais bien plus faciles à trouver, leur puissance n’étant plus un jeu de valeurs cachées.

Pour les joueurs occasionnels

Comment faire évoluer un Pokémon ?

Là, c’est facile. Pour faire évoluer un Pokémon, il vous suffit simplement de le sélectionner dans votre inventaire et d’appuyer sur le bouton faire évoluer. S’il est grisé, c’est que vous n’avez pas assez de bonbons. S’il n’apparaît pas, c’est que le Pokémon ne peut pas évoluer.

pokemon-go-leveling

Comment gagner des bonbons pour faire évoluer un Pokémon ?

C’est aussi très simple : vous gagnez des bonbons en capturant des Pokémon ou en transférant des Pokémon au professeur. Oui, cet esclavagiste paie votre travail en bonbons et n’est pas super sympa dans son uberisation de la pokécollecte : il vous donnera un seul bonbon par Pokémon transféré.

Tous les Pokémon de la même espèce génèrent les mêmes bonbons. Les bonbons Roucool permettent de faire des Roucoups et des Roucarnage… heureusement.

Dois-je faire évoluer mes Pokémon le plus vite possible ?

Quel que soit le cas de figure, la réponse est non. D’abord, si vous faites par exemple évoluer tous vos Roucool sans réfléchir, vous perdrez l’expérience que vous auriez pu gagner en masse en suivant la méthode Roucool. Il est donc beaucoup plus intelligent d’attraper beaucoup de Pokémon, de se mettre au calme pour faire ses comptes et de voir comment maximiser l’expérience qu’il est possible de gagner avec un œuf chance.

Pour rappel, une évolution de Pokémon vous donnera 500 XP, une nouvelle évolution 1 000 XP. Cela est multiplié par 2 avec des œufs chance.

De même, il n’est pas du tout recommandé de faire évoluer vos Pokémon qui ont les scores les plus élevés quand vous n’avez pas atteint un certain niveau dans le jeu, parce qu’un Pokémon ne pourra jamais dépasser votre propre niveau.

Et c’est là que cela se complique : passez à la question suivante.

À lire sur Numerama : Pokémon Go  : comment gagner rapidement des niveaux avec la Méthode Roucool

Comment évoluent les Pokémon ?

Quand vous attrapez un Pokémon dans la nature, un niveau (caché) et des PC pour « points de combat » lui sont attribués de manière aléatoire. Plus le niveau et les PC sont élevés, plus le Pokémon est fort. Jusque-là, rien de bien complexe.

Maintenant, quand vous allez sur la fiche d’un Pokémon, vous allez voir un arc de cercle en-dessous des PC : la partie remplie correspond à la puissance de votre Pokémon rapporté au total de sa puissance possible, soit votre niveau de joueur +1,5.

Si vous êtes au niveau 16, un Pokémon ne pourra par exemple pas être d’un niveau supérieur à 16+1,5 soit 17,5. À ce niveau correspond un score de CP.

Cette puissance possible dépend du Pokémon et du niveau du joueur. Si votre Pokémon a son arc de cercle rempli au quart, il ne vous servira pas à grand chose car vous devrez beaucoup le renforcer pour lui faire atteindre son niveau maximal. S’il a sa barre quasiment remplie au maximum, c’est un Pokémon précieux.

evolution-pokemon-go

Pourquoi ? Eh bien il faut savoir que, quand vous ferez évoluer un Pokémon, la position du curseur sur l’arc de cercle ne changera pas. Comme le Pokémon que vous ferez naître ne peut pas dépasser votre niveau max, c’est votre niveau au moment de l’évolution qui déterminera ses nouveaux PC.

Cela signifie que si vous tombez sur un Roucool de bon niveau par rapport à votre niveau actuel, favorisez son évolution. Vous ne voulez pas avoir à faire monter un Roucool de niveau 1 à 30.

Quand faire évoluer les Pokémon ?

Après plusieurs tests, nous avons remarqué que c’était bien le niveau du joueur qui influençait la puissance maximum du Pokémon. La barre, elle, ne bouge pas. Du coup, la règle est simple : si vous avez un Pokémon en bas de l’échelle de l’évolution dont la barre indique qu’il est presque à son potentiel maximum, soit votre niveau, c’est une perle et vous faites mieux d’attendre d’avoir un niveau élevé (plus de 20) pour le faire évoluer.

Quels Pokémon recharger ?

Comme pour le reste, la recharge n’a de sens que si vous avez un Pokémon déjà bien fort et qu’il ne vous restera plus grand chose à recharger pour l’amener au maximum de ses capacités.

Il est également conseillé d’évoluer avant de recharger un Pokémon : ses types d’attaques sont générées aléatoirement et vous pourriez dépenser des points de recharge pour finir par avoir un Pokémon avec les attaques que vous ne vouliez pas.

En bref

  • Les Pokémon ont besoin de bonbons pour évoluer.
  • Les bonbons se trouvent en ramassant des Pokémon et en les transférant au professeur.
  • Les PC du Pokémon sont attribués aléatoirement lors de sa découverte (mais sont relatifs au niveau du joueur).
  • Il est préférable de faire évoluer les Pokémon au meilleur ratio barre pleine / barre remplie le plus tard dans le jeu : ce sont eux qui ont le meilleur niveau.
  • Vous pouvez retrouver tous les PC max des Pokémon de Pokémon Go à cette adresse.
  • Ceux qui cherchent à avoir un Pokémon parfait — dont les statistiques cachées sont parfaites et donc valables pour une amélioration — peuvent trouver un calculateur précis à cet adresse.
  • Les IV, si chers aux pro gamers et que nous développons dans la deuxième partie, devraient être plus facilement accessibles à tous.

Pour les pros

Si vous jouez à Pokémon Go pour vous amuser, la partie précédente devrait vous suffire. Vous aurez compris qu’il vaut mieux privilégier les Pokémon à haut PC avant évolution et comment le niveau de votre joueur a un impact sur le niveau maximal du Pokémon.

Très bien, bravo, mais jouer c’est un truc d’enfant : ce qui compte, c’est gagner et être le meilleur. Si c’est votre état d’esprit et que vous voulez percer les arcanes du jeu (comme nous), vous découvrirez avec grande joie que Pokémon Go est un immense classeur Excel avec des tas de paramètres cachés, sur lequel on a ajouté une skin Pokémon.

Nous avons longuement discuté avec Sébastien Palais, journaliste pour le portail de Free, qui nous a apporté toute sa précieuse expérience pour mettre à niveau ce guide dans une version hardcore. Ce qui suit a été reproduit et mis en page avec son aimable autorisation. Toutes ces informations s’appuient sur un travail de titan de la communauté PokéGo sur Reddit.

À niveau égal, les Pokémons d’un même type n’ont pas tous la même PC

Comment est défini le niveau d’un Pokémon ?

Le niveau d’un Pokémon est caché par le jeu, mais est matérialisé par la barre en arc de cercle où sont visibles les PC. À niveau égal, les Pokémons d’un même type n’ont pas tous la même PC (Puissance de Combat). Un Roucool niveau 15 (à ne pas confondre avec le niveau du joueur) peut être plus puissant qu’un autre Roucool niveau 15. La véritable puissance d’un Pokémon se compte à son potentiel de PC maximum, qui est défini en fonction de :

  • Son niveau actuel, qui peut aller de 1 à 40. Cette valeur n’est pas indiquée dans le jeu.
  • De ses attaques.
  • De ses IV, pour Individual Values, qui sont trois statistiques d’Attaque, de Défense et de Stamina. Ces valeurs ne sont pas encore indiquées dans le jeu mais pourraient l’être.
  • De ses HP, définis majoritairement (voire uniquement) par la valeur de la statistique de la Stamina.

Le niveau max d’un Pokémon

Comme le niveau max d’un joueur, le niveau max d’un Pokémon est de 40. Un joueur peut avoir des Pokémon augmentés, au maximum, à un niveau qui égale son propre niveau +1,5. Par exemple, un joueur de niveau 15 pourra au mieux augmenter un Roucool jusqu’au niveau 16,5. Un joueur au niveau 15 ne peut pas non plus trouver des Pokémons sauvages d’un niveau supérieur à 16,5.

À chaque fois que le joueur « augmente » un Pokémon, ce dernier prend un demi-niveau. Il faut par exemple augmenter deux fois un Pokémon pour qu’il passe du niveau 16 au niveau 17. Plus le niveau du Pokémon est élevé, plus le coût en poussières et en bonbons nécessaire à l’augmentation est élevé.

Pokemon Go arène
Le niveau des arènes au lancement du jeu…

Une fois qu’un Pokémon a atteint le niveau du joueur +1,5 (la barre blanche étant totalement remplie), le joueur ne peut plus l’augmenter même s’il a assez de poussières et de bonbons. Le jeu affiche un message du type « Le niveau du joueur n’est pas assez élevé  ».

Un Pokémon augmenté au maximum aura sa barre blanche pleinement remplie. Lorsque le joueur prend un niveau supplémentaire, le Pokémon n’a plus la barre blanche totalement remplie car il peut être de nouveau augmenté. Deux fois, en l’occurrence, s’il était déjà à fond (0,5 niveau par augmentation).

Lorsque le joueur passera au niveau 16, il pourra alors augmenter son Roucool jusqu’au niveau 17,5 (contre 16,5 avant). La barre blanche du Pokémon ne bouge pas vers la gauche lorsque le joueur prend un niveau car le Pokémon lui-même n’en prend pas, seul son potentiel de PC max augmente. C’est donc la partie grise de la barre qui « s’agrandit ».

Lorsque le joueur passera au niveau 16, il pourra alors augmenter son Roucool jusqu’au niveau 17,5

Les attaques

Les attaques d’un Pokémon sont définies aléatoirement lorsqu’il évolue, parmi un set d’attaques possibles. Certaines attaques ont des DPS (dégâts par seconde) plus élevés que d’autres. Un Roucarnage peut ainsi se retrouver avec :

En attaque primaire :

  • Aile d’acier
  • Vive-Attaque

En attaque secondaire :

  • Aéropique
  • Tranch’Air
  • Ouragan

Il est donc primordial de faire évoluer un « bon » Pokémon au plus tôt car son potentiel peut être totalement gâché s’il se retrouve avec de mauvaises attaques après l’évolution.

Admettons que vous augmentiez un Roucoups à sa PC maximale, puis que vous le faîtes évoluer. S’il se retrouve avec de mauvaises attaques, vous aurez gâché les poussières nécessaires à l’augmentation, plus les bonbons nécessaires à l’évolution.

S’il évolue avec de mauvaises attaques, vous aurez perdu des bonbons mais pas de poussières. La PC max d’un Pokémon sera la même en bout de chaîne que vous le fassiez évoluer puis augmenter ou augmenter puis évoluer.

Les dégâts par seconde

La puissance des attaques est indiquée dans le jeu, mais pas les DPS. Ces derniers sont calculés en fonction des dégâts infligés par l’attaque et du temps qu’elle met à s’effectuer à l’écran. Reprenons l’exemple du Roucarnage utilisé plus haut :

En attaque primaire, il peut avoir :

  • Aile d’acier : l’attaque a une valeur d’attaque de 15 et prend 1,33 secondes à s’effectuer = 11,28 DPS
  • Vive-Attaque : l’attaque a une valeur d’attaque de 12 et prend 0.75 secondes à s’effectuer = 16 DPS

Bien que le jeu affiche Aile d’acier comme étant plus forte (15), Vive-Attaque (12) est une meilleure attaque car elle a un temps d’invocation plus faible. Par ailleurs Vive Attaque est du type Vol et bénéficie donc du bonus STAB (un bonus caché qui existe déjà dans les jeux consoles) puisque Roucarnage est aussi du type Vol, portant le total de DPS à 20.

Les IV d’un Pokémon

C’est là que les choses se compliquent vraiment.

Les IV, pour Individual Values, sont trois statistiques d’Attaque, Défense et Stamina (Att/Déf/Sta). Ces valeurs ne sont pas indiquées clairement dans le jeu. Elles sont générées à la capture du Pokémon. Elles peuvent aller de 1 à 15.

Les IV sont fixes et n’augmentent pas avec le niveau du Pokémon. Un Pokémon avec des IV misérables aura TOUJOURS des IV misérables, même au niveau 40. Par exemple, un Roucool avec des IV 14/15/14 sera quasiment parfait alors qu’un Roucool avec des IV 2/10/5 est bon à jeter à la poubelle.

Un Roucool capturé au niveau 10 peut avoir d’excellentes IV malgré une PC de 10 extrêmement faible

Le problème, c’est qu’un Roucool capturé au niveau 10 peut avoir d’excellentes IV malgré une PC de 10 extrêmement faible puisque capturé très tôt dans le jeu. On peut facilement croire qu’un autre Roucool capturé au niveau 20 avec une PC de 300 est beaucoup plus fort, alors que ses IV sont peut-être moins bons. Celui avec 300 PC est seulement déjà plus « augmenté ». Mais un Roucool avec 10 PC et de meilleurs IV sera beaucoup plus fort à niveau égal (+ de HP, + de dégâts, etc.). Pour juger de la valeur de deux Pokémons, il faut donc les comparer quand ils ont le même niveau.

Cette différence d’IV définit le niveau maximum de PC qu’un Pokémon peut atteindre à un niveau donné. Par exemple, au niveau 40, un Tortank avec des IV parfaits 15/15/15 (quasiment impossible à avoir) aura une PC max de 2542.01. À l’inverse, un Tortank niveau 40 avec les pires IV possibles (1/1/1) aura une PC max de 2175.71.

La différence est non négligeable, il faut donc être sûr qu’un Pokémon ait de bons IV avant d’y investir beaucoup de poussières et de bonbons pour l’augmenter.

Calculer les IV d’un Pokémon

Là on entre dans le nerd-game hardcore. Il existe différents sites pour tenter de définir les IV d’un Pokémon. Nous utilisons l’outil cité dans cette vidéo.

Quand faire évoluer un Pokémon, hardcore edition ?

Nous avons déjà répondu à la question de manière simple, mais évidemment, si vous jouez pour gagner, la réponse a plusieurs ramifications. Rien n’est jamais simple, nous apprend la vie tous les jours : pas de raison que ce soit le cas dans Pokémon Go.

Grosso modo, il faut évoluer le plus tôt possible quand vous estimez qu’un Pokémon a une PC honorable pour son niveau. Si une fois évolué, le Pokémon a des attaques satisfaisantes (comprendre de bons DPS du même type que le Pokémon pour bénéficier du bonus STAB), vous pouvez commencer à l’augmenter et en profiter pour essayer de déterminer ses IV.

S’il s’avère qu’il a de bons IV, c’est parfait : vous pouvez continuer à l’augmenter sereinement tout au long du jeu. Si ses IV sont nazes, à vous de voir si vous continuez à dépenser des bonbons/poussières dans ce Pokémon en sachant que ce ne sera jamais le meilleur de son espèce, ou si  vous préférez tout reprendre à zéro jusqu’à trouver le Pokémon parfait.

Voilà, maintenant vous savez tout.

Vous trouverez également sur Numerama un guide du débutant pour maîtriser les bases de Pokémon Go. Nous avons couvert par ailleurs les sujets les plus techniques, de l’utilisation du radar au bon usage de l’encens, en passant par Pokévision et la méthode la plus efficace pour gagner des niveaux.

Et si vous êtes arrivés jusque-là pour savoir s’il existait un mash-up Pokémon Go / David Attenborough, sachez que vos souhaits ont déjà été exaucés.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés