Pokévision est l'outil ultime pour trouver des Pokémon. La carte affiche en effet les petits monstres qui se trouvent autour de vous en temps réel. Garanti sans fake... quand elle fonctionne.

Mise à jour : Pokévision ne fonctionne plus. L’équipe derrière le service n’a pas donné d’explication précise mais a écrit sur son compte Twitter qu’elle souhaitait « respecter les volontés de Niantic et de Nintendo ».

Niantic a décidé de bloquer ces services gourmands en ressources en attendant que les serveurs soient stables.

Cela pose un problème, dans la mesure où le radar, dont nous vous expliquions les rouages dans cet article, a été désactivé. Dans la dernière mise à jour du jeu, la fonctionnalité qui permet de voir à quelle distance se trouve un Pokémon a carrément été supprimée, comme le mentionne le changelog.

En d’autres termes, il n’est presque pas possible aujourd’hui de jouer à une chasse au trésor : vous pourrez uniquement compter sur votre chance en vous déplaçant un peu aléatoirement. Ce qui n’est pas follement amusant.

Dans des réponses adressées à leurs followers sur Twitter, PokéVision assure qu’ils font leur possible pour revenir. En attendant, vous pouvez vous rabattre sur PokeFinder, sur Android.

Article original : Hier, nous avons passé un peu plus de trois heures à chasser des Pokémon dans Paris. Pendant ces 15 km de marche, nous avons trouvé presque une centaine de Pokémon. Bien entendu, la plupart d’entre eux étaient les fameux Roucool, très utiles pour gagner rapidement des niveaux. Mais il y a eu aussi des petites perles, comme des Excelangue, un Magmar, des Bulbizarre, un Tentacruel ou encore, un Smogogo ou un bel Aquali. Comment avons-nous complété ce bestiaire ? Grâce à Pokévision, une carte très fiable qui donne la position des Pokémon en temps réel… et sans les fake des cartes alimentées par la communauté.

Contrairement à une carte crowd-sourcée comme PokéCrew, Pokévision se branche directement sur les serveurs de Niantic grâce à leurs API et reçoit donc les informations sur la position des Pokémon en temps réel. Il vous suffit de positionner le curseur sur la carte (et pas simplement de la centrer sur une position) pour voir apparaître les Pokémon autour de lui. Pokévision vous informera également du temps qu’il vous reste pour attraper un des Pokémon affiché sur la carte. 

Capture d’écran 2016-07-24 à 09.48.39

Le jeu prend alors une toute autre dimension, vraiment sportive : vous allez repérer les Pokémon et courir pour les attraper, en complétant les informations avec votre radar. Quand vous voyez que vous avez fait le tour des Pokémon d’une zone, vous pouvez regarder un bref instant sur la carte pour voir où aller ensuite. Nous nous sommes aperçus par exemple que Niantic avait spécialisé les parcs parisiens : vous trouverez des Excelangue dans les jardins du Luxembourg, des Bulbizarre au jardin des Plantes, des Évoli dans le jardin des tuileries ou encore, des Magmar au Parc Montsouris. Il y aura évidemment plusieurs Pokémon aléatoires qui apparaîtront dans ces endroits, du plus classique au plus rare.

Enfin, sachez que Pokévision ne compte ni les Pokémon qui apparaissent avec l’encens, ni ceux qui viennent avec les leurres. La carte est disponible sur smartphone en version mobile avec des fonctions simplifiées et est souvent victime de son succès (et des serveurs de Pokémon Go) : plusieurs fois, vous la retrouverez hors-ligne.

Pour traquer le Pokémon bien équipé, c’est par ici. Pour télécharger le jeu de Niantic, c’est là. Et n’oubliez pas d’emporter avec vous une batterie externe, sans quoi votre smartphone ne tiendra pas la journée !

pokego-vision

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés