En proposant aux internautes de fixer le prix qu’ils souhaitaient (y compris zéro euro) pour télécharger leur dernier album In Rainbows, Radiohead est devenu l’an dernier un symbole médiatique de l’émancipation des artistes qui n’ont plus besoin des maisons de disques et qui peuvent avoir une relation commerciale beaucoup plus saine et directe avec leurs fans. Mais on s’est assez vite aperçu qu’en fait, l’opération de Radiohead n’était qu’une opération marketing comme une autre, sans saveur idéologique, destinée à faire la pub de l’album. Ce qui a marché. Trent Reznor a d’ailleurs sévèrement taclé le groupe en accusant Radiohead de malhonnêteté.

L’histoire est désormais close. Radiohead, qui a pourtant quitté EMI, ne compte pas renouveler l’expérience. « Je crois que c’était une réponse unique à une situation particulière, a confié Tom Yorke à Hollywood Reporter. C’était l’une de ces situations… Tout le monde nous demandait ce que nous allions faire. De toute façon, je ne crois pas que ce geste aurait maintenant la même signification si nous devions le faire à nouveau. C’était un moment particulier« . L’aveu est fait. Il ne s’agissait pas du tout d’une conviction, mais d’un moyen original de faire parler d’eux.

On ne sait toujours pas, pour le moment, combien le groupe a gagné avec cette opération et ce mode de commercialisation.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés