Ca bouge du côté de YouTube. Le numéro un de la vidéo en ligne a commencé à mettre en place, quelques semaines après Dailymotion, la possibilité de visionner des vidéos en haute-définition sur son portail. Désormais, lorsque disponible, un lien « Regarder cette vidéo en plus haute qualité » s’affiche sous le lecteur vidéo. A l’inverse de son concurrent français, le site américain préfère pour le moment éviter le terme « haute-définition ».

Par ailleurs, Youtube cherche de plus en plus à sortir de son site Youtube.com, grâce à toute une série de widgets et d’API. La filiale de Google a ainsi annoncé qu’il étendait les outils proposés aux développeurs de logiciels et de sites web pour leur permettre d’interagir directement avec Youtube, y compris par exemple pour uploader ou rechercher directement des vidéos, sans passer par le site. Jusqu’à présent, la décentralisation de Youtube s’était contenté de permettre, à l’instar de Dailymotion l’exportation des vidéos sur les blogs et sites web à travers les « embeds ». Avec les nouvelles API, le principe de la décentralisation des fonctionnalités est poussé beaucoup plus loin : upload de nouvelles vidéos, ajout ou édition des tags et autres métadonnées, flux localisés (obtenir les vidéos plus vues en France, les mieux notées..), recherche personnalisée, et lecteur vidéo personnalisé.

L’intérêt financier pour Youtube étant de placer des publicités au coeur de vidéos, il n’a aucun avantage stratégique particulier à garder sur son propre site les outils qui permettent de manipuler ces vidéos et d’enrichir son catalogue. Au contraire, plus il s’ouvrira, plus YouTube s’imposera face à ses concurrents et deviendra incontournable pour quiconque souhaite implanter des vidéos sur son site ou son logiciel.

Youtube cite quelques exemples de partenaires qui profitent déjà de ces nouvelles possibilités. Electronic Arts va par exemple permettre aux joueurs de son futur jeu Spore de capture des vidéos de leurs créatures et de les envoyer directement sur Youtube. L’Université de Berkeley en Californie publie automatiquement ses cours, et Animoto permet aux utilisateurs de créer des clips musicaux à partir de leurs photos et de les envoyer sur Youtube.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés