Décidément, Microsoft et Sony n’ont pas fini de se marcher dessus pour ce qui concerne leurs consoles respectives. On notait il y a quelques semaines l’intention pour Microsoft de sortir une nouvelle génération de XboX plus silencieuse, condition sine qua non à son imposition au milieu du salon en tant que centre multimédia de référence. Et voilà que Sony intègre un processeur gravé en 65 nm dans son modèle de PS3 à 40 Go, lui permettant justement de moins chauffer, et donc de devenir plus silencieuse.

En revanche chez Nintendo on est loin de ces problématiques. Eric Walter, responsable des relations publiques de la firme, a rejeté en bloc les demandes des joueurs concernant l’extension de la mémoire de la Wii. « Lorsque vous mettez de la musique sur votre iPod, vous l’écoutez pendant un moment, et vous commencez à en avoir assez, alors vous la retirez et vous y mettez du neuf. » Même chose pour la Wii. Nintendo préfère que vous effaciez vos jeux et revenez éventuellement à l’un d’entre eux n’importe quand, plutôt que de tous les garder sur votre disque.

Bref, pendant que Sony et Microsoft aspirent à faire de leurs consoles des mediacenter, Nintendo se borne à son rôle de jeux-vidéo, reste sourd aux réclamations des joueurs, et emporte la mise.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés