Si Hulu, le portail vidéo lancé par NBC Universal et News Corp, avait réussi à fédérer un grand nombre d’acteurs pour sa diffusion (AOL, Comcast, MSN, MySpace et Yahoo), on ne pouvait pas en dire autant des studios.

Il faut dire que le site n’a pas réellement convaincu les ayants droit car ceux-ci ont déjà des offres sur leur propre site, les vendent sur iTunes – que NBC Universal a d’ailleurs récemment quitté – ou les distribuent gratuitement. Hulu a donc eu du mal à se vendre auprès de Walt Disney ou Viacom, mais son service vient finalement d’intégrer des films issus du catalogue de Sony Pictures Television et Metro-Goldwyn-Mayer Studios.

Hulu se veut à la fois une alternative à iTunes pour son modèle de streaming gratuit avec support publicitaire, mais aussi à YouTube, car il permet de diffuser des vidéos complètes plutôt que limitées à une dizaine de minutes. Le service, toujours en beta test, serait déjà consultable dans le lecteur d’AOL, mais apparemment que pour les résidents américains.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés