Halo 3C’est la folie autour de Halo 3. Au sens propre. Selon un responsable de l’Université de Cincinnati aux Etats-Unis, 25 % des étudiants devraient ne pas se présenter en cours aujourd’hui, jour de sortie du très attendu jeu de Microsoft ! Certaines boutiques spécialisées sont restées ouvertes toute la nuit pour permettre aux joueurs d’arracher leur copie de Halo 3 dès minuit. 1,5 millions d’exemplaires ont été réservés outre-Atlantique, et les analystes estiment que Microsoft devrait vendre 3 millions de copies du jeu d’ici un mois.

C’est la première fois dans l’histoire du jeu vidéo qu’un titre fait l’objet d’autant d’attention, de couverture presse et de campagnes marketing. On n’avait vu ça que pour de grosses sorties cinéma, comme Star Wars ou Harry Potter.

On en profitera pour saluer le courage et le professionnalisme de nos confrères de Gamekult, qui ont décidé de ne pas céder aux méthodes de Microsoft et de ne pas publier immédiatement le test de Halo 3, malgré la forte demande des lecteurs. « L’éditeur n’enverra aucune version à la presse avant [le 23 septembre] mais a accordé à chaque rédaction, en vue du test, une petite journée de jeu dans ses locaux, ce qui n’est bien évidemment ni suffisant, ni pratique à bien des égards« , écrivait ainsi Gamekult le jour de la levée de l’embargo dans les rédactions. « Volontairement absent lors de cette journée presse, Gamekult ne publiera donc pas le test de Halo 3 aujourd’hui, ni même probablement pas d’ici la sortie du jeu mercredi ; il arrivera quand nous jugerons avoir joué suffisamment au titre« . Chapeau.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés