La 4G est désormais disponible sur l'ensemble des forfaits Sosh, en particulier ceux coûtant moins de 10 euros par mois. Mais ces derniers auront droit à une enveloppe d'Internet mobile très modeste, qui ne correspond pas vraiment aux possibilités qu'offre la 4G.

Sosh bascule définitivement dans l’univers de la 4G. La marque à bas coût développée par Orange, en réaction à l’arrivée de Free sur le marché de la téléphonie, vient d’annoncer la généralisation de l’accès au très haut débit mobile à l’ensemble de ses clients, y compris ceux ayant un forfait très peu cher à 4,99 et à 9,99 euros par mois, à condition bien sûr d’avoir un téléphone compatible.

Jusqu’à présent, Sosh donnait accès à la 4G via ses forfaits les plus onéreux, à savoir celui facturé à 19,99 euros par mois et celui à 24,99 euros. Les clients de ces deux formules peuvent même avoir accès à un débit accru grâce à la 4G+, à condition de se trouver dans une région qui bénéficie d’une bonne couverture et de posséder un smartphone adéquat.

Sosh ajoute que la 4G arrive aussi pour ceux bénéficiant encore de l’offre facturée 14,99 euros, qui n’est plus commercialisée aujourd’hui. Au passage, l’opérateur indique que le passage à la 4G se fera petit à petit entre le 8 et le 23 octobre. Un SMS d’information sera envoyé au client dès que la bascule aura eu lieu.

Si la généralisation de la 4G chez Sosh sera accueillie avec plaisir par les clients concernés, ces derniers feront face à de grosses limitations. En effet, les formules à 4,99 et à 9,99 euros par mois n’ont accès qu’à une enveloppe de 50 Mo d’Internet mobile par mois. Or, avec le débit de la 4G, celle-ci se consomme très vite. Par contre, les forfaits plus onéreux de Sosh ont droit à plus de data par mois.

Cette annonce est en tout cas peu surprenante, dans la mesure où la maison-mère de Sosh, Orange, se flatte régulièrement de l’étendue de son réseau 4G (l’opérateur annonçait par exemple couvrir 72 % de la population fin 2014). Alors que le très haut débit mobile se généralise, il devenait difficile de tenir encore à l’écart certains forfaits de Sosh, même si ceux-ci ne rapportent pas autant que l’opérateur le voudrait.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés