Amazon compte lancer une nouvelle tablette d'ici la fin de l'année. Il est question d'un produit qui serait vendu à un prix particulièrement bas : environ 50 dollars. Mais à ce tarif, l'on peut se demander si la fiche technique ne sera pas réduite à son strict minimum.

Amazon a beau avoir revu ses prétentions à la baisse dans le secteur de la high-tech, ce n'est pas pour autant que le géant du e-commerce américain ne va plus rien commercialiser dans les mois à venir. Malgré le flop du Fire Phone, qui l'a conduit à suspendre ou ralentir plusieurs projets, le groupe dirigé par Jeff Bezos compte bien lancer un nouveau terminal d'ici la fin de l'année.

Selon les sources du Wall Street Journal, il est question d'une tablette de 6 pouces (quoique cette diagonale d'écran classe plutôt ce type de produit dans la catégorie des phablettes) qui serait proposée à un prix très compétitif : il est question d'un tarif autour de 50 dollars ! C'est très bas pour un terminal, mais toute la question est de savoir quels ont été les renoncements sur le plan technique.

Avec un prix aussi faible, la tablette imaginée par Amazon risque fort de ne pas pouvoir tenir la comparaison avec les produits de la concurrence. Jusqu'à présent, la tablette la moins chère proposée par Amazon est la Fire HD6 (pour 6 pouces) : elle coûte 99 euros avec les "offres spéciales" (c'est-à-dire des publicités) ou 114 euros sans, dans sa version incluant 8 Go d'espace de stockage interne.

Concernant ses caractéristiques, la Fire HD6 inclut en particulier un écran dotée d'une résolution de 1280 par 800 (252 ppp), un processeur quadricœur (deux à 1,5 GHz et deux à 1,2 GHz), 1 Go de mémoire vive, une caméra frontale VGA, une caméra arrière de 2 mégapixels, une connexion WiFi et les capteurs habituels (accéléromètre, gyroscope). Rien de très impressionnant.

Avec l'idée d'une nouvelle tablette proposée à un prix deux fois moins cher, la fiche technique risque a priori d'être bien pauvre… à moins d'une surprise pour justement éviter un autre échec commercial alors que les plaies laissées par le raté du Fire Phone sont encore vives, quitte à accepter d'être déficitaire pendant un temps ? Le pari est en tout cas risqué pour l'entreprise américaine.

( photo : CC BY Zhao ! )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés