Orange est le premier FAI français à procéder au blocage de T411. L'opérateur a fait le choix de passer par la technique des DNS menteurs ; ainsi, ses abonnés sont redirigés vers une autre page lorsqu'ils essaient de se connecter au site de liens BitTorrent.

C'était attendu. Près de quatre mois après le jugement du tribunal de grande instance de Paris, qui a ordonné début avril aux principaux fournisseurs d'accès à Internet (Orange, Free, SFR-Numericable, et Bouygues) d'empêcher l'accès à T411, qui est l'un des sites de liens BitTorrent les plus fréquentés en France, les premiers signes de blocage commencent à apparaître chez les opérateurs.

C'est Orange qui a été le premier FAI à prendre des mesures pour interdire à sa clientèle de se rendre sur T411. Comme le pointe Stéphane Bortzmeyer, ingénieur R&D au sein de l'AFNIC (l'organisme qui gère le domaine de premier niveau réservé à la France (.fr)), c'est la tactique des DNS menteurs qui est employée pour empêcher les internautes d'afficher le site de liens BitTorrent.

Cette mesure permettra sans doute d'empêcher la majorité des abonnés de se rendre sur T411. Cependant, l'approche choisie par Orange est contournable sans grande difficulté par diverses contre-mesures, mais à condition de se plonger quelque peu dans la technique. Cette situation n'a en tout cas pas échappé aux membres de T411, qui essaient d'éviter le blocage.

Sans surprise, la nouvelle adresse de T411 (qui a été changée en début d'année, en passant d'une extension de premier niveau réservée au Monténégro (.me) à celle attribuée au Territoire britannique de l'océan Indien (.io)) n'échappe pas au blocage. Voici ce que donne un traceroute effectué depuis une connexion gérée par Orange :

T411 est l'un des principaux sites de liens BitTorrent francophones. Ses statistiques (qui ne sont aujourd'hui plus mises en avant sur la page d'accueil) indiquaient il y a encore quelques temps la présence de plus de 5,6 millions de membres s'échangeant plus de 498 000 fichiers. C'est la SCPP qui a mené l'attaque en justice (consulter le jugement rendu par le tribunal de grande instance).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés