Microsoft a obtenu un brevet qui décrit une méthode permettant d'afficher des hologrammes au fur et à mesure de la lecture, par exemple pour accompagner l'apprentissage des jeunes. Une idée qui pourrait se retrouver dans le casque de réalité augmentée HoloLens, présenté en début d'année

Dévoilé en début d'année, HoloLens est un casque de réalité augmentée construit par Microsoft qui permet de simuler des hologrammes dans la pièce. Après une vidéo promotionnelle donnant un aperçu des capacités du périphérique, l'entreprise américaine a profité de sa conférence BUILD en avril pour réaliser une démonstration de sa technologie.

Au cours de la présentation, l'on a pu voir l'utilisateur interagir avec des éléments virtuels ajoutés dans l'environnement réel, appeler une forme de menu "Démarrer" pour ouvrir une nouvelle application et l'accrocher à un mur, ou demander à une application de le suivre partout où il se déplace. Autre atout, les casques HoloLens peuvent se synchroniser pour afficher la même chose.

Et si les casques HoloLens pouvaient également être utiles dans l'apprentissage de la lecture ? C'est la piste explorée par un brevet obtenu mardi par Microsoft. Déposé il y a trois ans et repéré par le site ActuaLitté, le brevet décrit un dispositif qui permettrait d'afficher des hologrammes au fur et à mesure de la lecture (par l'enfant ou par le parent lui lisant une histoire).

L'animation du personnage s'adapterait en temps réel à la vitesse de lecture de l'histoire. Des marqueurs de réalité augmentée seraient présents pour faciliter l'affichage de contenus virtuels. Cependant le dispositif pourrait aussi marcher avec des ouvrages plus anciens, en s'appuyant sur des illustrations dans l'ouvrage ou des suites de mots bien précis pour disposer de ses propres points de repère.

Toutefois, un tel dispositif, s'il est séduisant, nécessite a priori un gros travail en amont pour préparer les animations virtuelles, les adapter à l'ouvrage et les synchroniser avec son rythme de lecture. Il n'est d'ailleurs pas certain que Microsoft développe un jour cette technologie.

L'idée de permettre à des histoires de "sortir" des pages qui les contiennent n'est pas nouvelle. Par exemple, les joueurs acquis l'édition collector de Diablo 3 peuvent visualiser les monstres du jeu en réalité augmentée en utilisant une application mobile pour scanner certaines pages du livre d'illustrations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés