Depuis quelques années, l'industrie automobile s'intéresse de très près à la connectivité des voitures. Dans les salons spécialisés, il n'est pas rare de voir les constructeurs parler de leurs modèles capables de se brancher à Internet, à l'image des démonstrations de BMW et de Mercedes-Benz lors du salon IAA 2011 en Allemagne. Mais aujourd'hui, une étape est en train d'être franchie.

Certaines entreprises commencent en effet à proposer des véhicules connectés pour le grand public. Des grandes entreprises comme Apple (avec l'initiative CarPlay) ou Google (avec le projet Android Auto) veulent faire leur trou dans ce secteur (tout comme Linux), d'abord en reliant les appareils du conducteur avec la voiture, puis en étendant la connexion au reste du réseau Internet.

Et si les voitures branchées à Internet sont encore très rares, la situation devrait complétement changer d'ici six ans, à en croire un rapport de la société Gartner que le site IT World vient de relayer. Le document prévoit en effet que 150 millions de véhicules seront connectés en WiFi en 2020. Parmi eux, entre 60 et 75 % seront capables de se connecter à Internet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés