Tim Cook a choisi de faire son coming-out en annonçant publiquement son homosexualité. "Etre gay est parmi les plus cadeaux que Dieu m'a offert", écrit-il, en expliquant vouloir décomplexer les gays et lesbiennes, et aider à ce que leur différence soit acceptée.

Les grandes entreprises de la Silicon Valley ont beaucoup fait ces dernières années pour faire avancer la reconnaissance des droits des personnes gays et lesbiennes. Apple, qui avait intégré des émoticônes gays dans iOS 6, avait été parmi les premiers à intégrer dans ses produits la diversité des orientations sexuelles des utilisateurs, avant que Facebook ne réalise une étape plus symbolique encore en 2012, en intégrant le mariage homosexuel dans ses profils. 

Néanmoins Apple a parfois envoyé des signaux jugés par certains réactionnaires, comme lorsqu'il a accepté une application iOS qui prétendait aider à "guérir l'homosexualité", comme s'il s'agissait d'une maladie à traiter (il l'a finalement retirée de l'App Store) ou lorsqu'il a obligé à l'autocensure d'une application de rencontres entre homosexuels du site PlanetRomeo.

Mais c'est peut-être en montrant que l'homosexualité n'est plus un frein à la réussite sociale que le patron d'Apple pourra le mieux aider à abolir les dernières hésitations de ceux qui préfèrent encore se cacher, par peur d'être jugés négativement. Le patron de la société la plus valorisée au monde a effectué aujourd'hui son "coming-out" à travers une tribune inattendue publiée dans Business Week. Il explique qu'il a toujours préféré la discrétion dans ses déclarations publiques, mais qu'il se sentait l'obligation d'en parler pour donner l'exemple et aider les autres.

"Si ça peut aider quelqu'un, ça vaut le coût de ma propre vie privée"

"Bien que je n'ai jamais nié ma sexualité, je ne l'ai jamais reconnue publiquement non plus, jusqu'à maintenant. Donc laissez moi être clair : je suis fier d'être gay, et j'estime qu'être gay est parmi les plus beaux cadeaux que Dieu m'a offert".

"Beaucoup de collègues chez Apple savent que je suis gay, et ça ne semble pas créer de différences dans la façon dont ils me traitent", écrit-il. "Bien sûr, j'ai eu la chance de travailler dans une entreprise qui aime la créativité et l'innovation et qui sait qu'elle peut resplendir lorsqu'on embrasse les différences des gens. Tout le monde n'a pas cette chance".

"Etre gay m'a offert une meilleure compréhension de ce que c'est d'être dans la minorité. (…) Ca m'a rendu plus empathique (…). Ca été difficile et inconfortable parfois, mais ça m'a donné la confiance d'être moi-même, de suivre ma propre voie, et de m'élever au dessus de l'adversité et du sectarisme. Ca m'a aussi donné la peau d'un rhinocéros, ce qui s'avère pratique lorsque vous êtes le PDG d'Apple".

Critiquant les lois ou les entreprises qui autorisent les discriminations à l'égard des homosexuels, Tim Cook explique que "si entendre que le PDG d'Apple est gay peut aider quelqu'un qui lutte à être en accord avec lui-même ou elle-même, (…) ou à inspirer des gens à insister sur leur égalité, alors ça vaut le coût de ma propre vie privée".

Son coming-out étant fait, Tim Cook demande désormais que sa vie privée soit respectée, et que l'on intègre son homosexualité comme n'étant qu'une petite partie de son identité. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés