Microsoft a présenté Windows 10, mais n'a pas encore précisé la configuration minimale nécessaire au fonctionnement de l'OS. Un faisceau d'indices permet néanmoins de penser que celle-ci sera particulièrement basse, afin que Windows 10 puisse être exécuté sur des terminaux dotés de capacités techniques réduites.

Microsoft a dévoilé ce mardi la prochaine version de son système d'exploitation. Baptisée Windows 10, elle sera commercialisée en 2015. La firme de Redmond a confirmé à cette occasion le retour du menu Démarrer et ajouté que Windows 10 s'adaptera à de multiples supports (PC, tablette, smartphone…), sans avoir besoin de recourir à des déclinaisons particulières (Windows RT, Windows Phone).

Le développement de Windows 10 est loin d'être achevé. Il faudra encore plusieurs mois à Microsoft pour aboutir à un système d'exploitation qui soit bon pour le service. Cependant, il est d'ores et déjà possible d'anticiper certaines informations, comme la configuration qui sera nécessaire pour faire fonctionner Windows 10 sur un ordinateur.

À en croire un message publié par Frank X. Shaw sur Twitter, que Neowin a remarqué, Windows 10 sera exécutable sur des ordinateurs qui sont déjà en mesure de faire tourner Windows 8.

Le directeur de la communication de Microsoft réagissait à un article du Wall Street Journal suggérant à ses lecteurs de ne pas acheter une machine avec Windows 8, mais d'attendre Windows 10. Ce qui, aux yeux de Frank X. Shaw, est un mauvais conseil : en filigrane, il indique que les usagers achetant maintenant une machine sous Windows 8 pourront récupérer sans crainte Windows 10 lorsqu'il sortira.

Selon Microsoft, la configuration minimale requise pour Windows 8 (ou Windows 8.1) est la suivante :

  • Processeur  : 1 gigahertz (GHz) ou supérieur avec prise en charge de PAE, NX et SSE2 ;

  • Mémoire RAM  : 1 gigaoctet (Go) (32 bits) ou 2 Go (64 bits) ;

  • Disque dur  : 16 Go (32 bits) ou 20 Go (64 bits) ;

  • Carte graphique  : périphérique graphique Microsoft DirectX 9 avec pilote WDDM.

Il ne s'agit pas là de la configuration minimale requise pour Windows 10, mais d'une configuration a priori adaptée au nouveau système d'exploitation du groupe américain. En réalité, Windows 10 pourrait fonctionner sur des configurations plus faibles encore, surtout si Microsoft compte se servir de l'O.S. pour développer ses activités dans le secteur des smartphones et des tablettes.

Lors de sa conférence de presse de rentrée, Microsoft France a manifesté de l'intérêt pour les objets connectés, qui sont de fait limités sur le plan technique par leurs dimensions. Or, la firme américaine a laissé entendre que Windows 10 pourrait prendre ses quartiers dans le secteur des accessoires intelligents.

"Il y a une volonté de décliner cette version de Windows sur des configurations beaucoup plus faibles en terme de capacité CPU et en terme de capacité mémoire, donc on cible, ce n'est pas un secret, 256 Mo de mémoire pour être capable de faire tourner Windows", a déclaré la semaine dernière l'un des responsables de Microsoft France.

( photo : kallerna )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés