Si Google a beaucoup parlé d'Android lors de sa conférence I/O, d'autres sujets ont aussi été abordés, allant du Chrome OS au Chromecast, en passant par Google Fit et Drive for Work. Passage en revue des principales annonces.

Google organisait mercredi une conférence I/O au cours de laquelle l'entreprise a présenté ses futurs projets avec Android. Créé initialement pour les smartphones et les tablettes, le système d'exploitation mobile part désormais à la conquêtes des montres connectées, des pays émergents, des voitures et des téléviseurs. Mais si la plateforme logicielle a été au centre de la keynote, d'autres sujets ont été abordés.

Voici les principaux éléments que nous avons retenus :

Ainsi, le système d'exploitation Chrome OS, conçu initialement pour faire appel aux applications web, va accueillir prochainement des applications Android nativement. Google, qui se défendait l'an passé de vouloir fusionner les deux plateformes, fait toutefois en sorte de les rapprochement grandement en permettant à la première d'exécuter des programmes de la seconde.

Concernant Chromecast, Google prévoit de nouvelles fonctionnalités pour sa clé HDMI. Il a été question de pouvoir de diffuser des contenus même si les usagers ne se trouvent pas sur le même réseau WiFi. Faut-il comprendre que le flux partira du terminal en WiFi, passera sur Internet par le cloud de Google, avant de revenir vers sa destination, si celle-ci se trouve hors de portée du réseau WiFi de l'émetteur ?

Il a aussi été question du "mirroring" qui permet d'afficher sur un autre écran ce qui apparaît sur un autre terminal. Plusieurs mobiles sont pris en compte : HTC One M7, LG G2, LG G2 Pro, Nexus 4 / 5 / 7 (2013), Samsung Galaxy Note 3 / S4 / S5. D'autres suivront. La fonctionnalité Backdrop servira pour sa part à afficher un écran de veille depuis diverses sources (photos, actualités, météo, etc).

Google a aussi évoqué Drive for Work, un service orienté pour les professionnels avec du chiffrement des documents et du stockage illimité pour 10 dollars par mois et par usager. Google projette aussi de mieux séparer l'écosystème Android dédié à sa vie personnelle et celui orienté pour ses activités professionnelles. Google prévoit enfin la lecture et l'édition en natif des documents Office.

La conférence I/O a aussi été l'occasion de présenter la plateforme Google Fit, qui sera dédiée à la santé et au bien-être des usagers. Difficile de ne pas y voir une réponse à HealthKit d'Apple. Des partenariats avec Nike (avec son système "Fuel"), Adidas et Withings ont été annoncés dans la foulée. Google Fit sera de fait très lié aux divers accessoires dédiés à la mesure de l'effort.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés