Android arrive dans les voitures. Google a profité de sa conférence annuelle I/O pour présenter une déclinaison de son système d'exploitation pour les automobiles. La plateforme est contrôlable à la voix et de nombreux constructeurs sont partenaires.

Rendez-vous annuel de Google avec les développeurs, la conférence Google I/O de 2014 a véritablement montré l'ambition de Google à l'égard Android. La firme de Mountain View veut voir son système d'exploitation mobile partout, qu'il s'agisse des terminaux habituels (smartphones, tablettes), des accessoires connectés (Android Wear) ou des pays émergents (Android One).

Mais Google ne veut pas simplement qu'Android reste dans votre poche ou à votre poignet. Le groupe veut aussi déployer sa plateforme dans votre voiture. Android Auto a donc été annoncé mercredi soir. L'entreprise américaine a expliqué que ce projet partait du constat que trop de conducteurs ont l'habitude de consulter leur téléphone alors qu'ils sont au volant.

L'objectif d'Android Auto est de résoudre ce défi, en mobilisant l'ordinateur de bord à la place de l'écran du smartphone. Android Auto devra répondre aux instructions vocales, afin que l'automobiliste conserve ses mains sur le volant et le regard sur la route. Là encore, Google Now sera déterminant , car le conducteur doit pouvoir garder un œil sur la circulation et réagir vite si besoin. Mais le tactile sera aussi de la partie, lorsque l'auto sera à l'arrêt par exemple.

Dans les exemples donnés par Google lors de sa keynote, Android Auto peut afficher un itinéraire une fois celui-ci indiqué à la voix, lire un SMS et envoyer une réponse dictée oralement, chercher un titre de musique et le jouer… des applications comme Spotify, Songza et Pandora ont d'ailleurs été présentées. Selon Google, Android Auto arrivera en même temps qu'Android L, la prochaine version de l'O.S. mobile.

Avec Android Auto, Google est en train de donner le change à Apple, qui a officialisé en mars le projet CarPlay. Il s'agit d'un système de communication embarqué dans les voitures. Plusieurs constructeurs sont des partenaires de la firme de Cupertino pour cette initiative : Ferrari, Honda, Hyundai, Jaguar, Mercedes-Benz, Volvo Peugeot-Citroën, Nissan, Opel, BMW, Kia et Toyota.

Mais ce partenariat n'est pas exclusif. Plusieurs des entreprises engagées aux côtés d'Apple participent aussi à Android Auto. Citons notamment Audi, Fiat, Renault, Seat, Subaru, Suzuki, Opel, Volkswagen, Jeep, Ford, Nissan ou encore BMW, en plus de quelques autres sociétés. Pour l'occasion, Google a lancé l'Open Automotive Alliance, qui n'est pas sans rappeler l'Open Handset Alliance pour Android.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés