Google a confirmé l'achat de Skybox Imaging, une société spécialisée dans la construction de micro-satellites, pour 500 millions de dollars. La technologie de cette entreprise servira notamment à alimenter Maps, le service de cartographie de la firme de Mountain View.

C'est désormais confirmé : Google a entamé les démarches nécessaires pour s'offrir la société américaine Skybox Imaging, dont la spécialité est la conception de micro-satellites. La rumeur, qui courait déjà depuis plusieurs semaines, a été confirmée mardi dans un communiqué de presse publié sur le site de la future filiale de la firme de Mountain View.

Selon le Guardian, le montant de la transaction atteint 500 millions de dollars (environ 369 millions d'euros). C'est deux fois moins que la somme qui était jusqu'à présent évoquée dans la presse, à savoir un milliard de dollars. En revanche, les investissements globaux de Google dans le secteur des satellites pourraient effectivement se situer entre un et trois milliards de dollars.

Avec l'acquisition de Skybox Imaging, Google ajoute une corde à son arc. L'entreprise californienne avait déjà bouclé l'achat de Titan Aeorospace, une société dont l'activité principale est la mise au point de drones orbitaux. Elle avait également dévoilé un autre projet, baptisé Loon, dont le but est de déployer des ballons-sondes dans l'atmosphère afin d'apporter Internet dans des zones très reculées.

La technologie de Skybox Imaging va permettre à Google d'alimenter son service de cartographie en ligne (Maps) et son logiciel de visualisation de la Terre (Earth). Le fait de disposer de sa propre flotte de micro-satellites pourrait permettre à Google d'effectuer des mises à jour plus fréquentes ou de déterminer des zones à couvrir en priorité, en fonction de ses besoins ou de ceux de ses partenaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés