Après les smartphones et les tablettes, Microsoft va s'attaquer au marché des montres connectées. Le géant des logiciels a l'intention de commercialiser sa propre solution d'ici cet été, selon une information du magazine américain Forbes. L'appareil serait compatible avec Windows Phone, mais aussi iOS et Android.

Microsoft va-t-il descendre dans l'arène et affronter Samsung, Motorola, Sony et LG sur le terrain des montres connectées ? D'après une information rapportée par Forbes, le géant de Redmond a effectivement un projet dans les cartons. Celui-ci serait pratiquement achevé, car une commercialisation au cours de l'été 2014 est évoquée par le magazine américain.

Il faut dire que Microsoft a une certaine expérience dans le domaine des montres connectées. En 2004, le groupe s'était associé à Swatch pour mettre au point la Paparazzi. Cette montre, certes loin d'être aussi impressionnante que les dispositifs actuels, permettait quand même de recevoir diverses données en provenance de MSN Direct (actualité, météo, horoscope…).

Selon Forbes, cette montre serait en mesure d'interagir avec des smartphones sous différents systèmes d'exploitation. Outre une compatibilité évidente avec Windows Phone, l'accessoire est aussi présenté comme étant capable de se connecter à des terminaux sous iOS et Android, qui sont les deux plateformes dominantes dans le secteur de la téléphonie mobile.

Grâce à cette interopérabilité, Microsoft permettrait à son appareil de fonctionner avec la quasi-totalité des smartphones en circulation, lui donnant ainsi accès à un marché potentiel beaucoup plus vaste. Et l'usager, c'est une perspective intéressante car il n'est plus nécessairement obligé de choisir une montre ayant le même O.S. que son téléphone.

Sur le plan technique, cette montre embarquerait un écran tactile (qui serait situé sur la face antérieure du poignet, afin d'assurer une relative confidentialité des notifications reçues) ainsi qu'un dispositif pour évaluer le rythme cardiaque du porteur. Quant à l'autonomie, qui est l'un des critères clés, elle serait de deux jours, ce qui éviterait au porteur de la recharger quotidiennement.

Les rumeurs d'une montre connectée conçue par Microsoft remontent au printemps 2013, lorsque le Wall Street Journal assurait, sur la base de témoignages de différents fournisseurs, que le géant de Redmond planchait sur une "montre intelligente".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés